Artiste curieux et insatiable, musicien à l’engagement passionné et aux multiples facettes, Sébastien Surel s'attache à créer des liens entre les musiques et les cultures, se pose en provocateur de rencontres. Son jeu lumineux et habité, au service d’un large répertoire, est unanimement salué par ses pairs et par la critique.

Né en 1975, issu d’une famille de musiciens, il est admis à 15 ans dans les classes de Sylvie Gazeau et Christian Ivaldi au Conservatoire National Supérieur de Musique et de danse de Paris où il obtient deux premiers prix. Il se perfectionne ensuite auprès de Shlomo Mintz, Pavel Vernikov, Georgy Sebök et le Quatuor Ysaÿe.

Parallèlement, il étudie l’harmonie, l’orchestration et la composition et développe son sens de l'improvisation en s'ouvrant au jazz et aux musiques du monde. Violon solo de diverses formations orchestrales, puis titulaire d’un poste à l’orchestre Philharmonique de Radio France de 2000 à 2003, il décide ensuite de se consacrer entièrement à son activité de concertiste et de chambriste.

En 2004, il fonde le trio Talweg qui marque un tournant important de sa vie musicale. Soutenus par Martha Argerich, ils sont invités dans de nombreux festivals en Europe et en Asie et leur discographie est unanimement saluée par la critique. De nombreux projets jalonnent le parcours de Sébastien Surel, de la saison musicale parisienne La Chambre d'Amis dont il est le co-fondateur et directeur artistique, à ses collaborations avec des artistes tels que Roland Pidoux, Henri Demarquette, Abdel Rahman El Bacha, Claire Desert, Michel Moraguès, les musiciens du trio Wanderer ou Paul Radais et Aurélien Sabouret dont le dernier disque de la transcription des Variations Goldberg de Bach vient de paraître.

Son répertoire s’étend du vaste domaine de la musique de chambre à la musique concertante, jouant l’intégrale des concertos de Mozart, les concertos de Bach, Vivaldi, Beethoven, Brahms, Mendelssohn, Tchaïkovski, Sibelius, Barber et Le Poème de Chausson. *

Sébastien Surel est invité sur les scènes du monde entier dont le Barbican Center (Londres), le Théâtre des Champs Élysées, le Théâtre de la Ville et le Théâtre du Chatelet (Paris), le Concertgebow (Amsterdam), la Santa Cecilia (Rome), le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l'Opéra de Dresde, le Kioi Hall et le Metropolitan Art Center (Tokyo) ou lors de prestigieux festivals de jazz (Montreux, Vienne, Montréal, Marciac, Nice). Il s’engage avec autant de sensibilité aux côtés de musiciens issus d'univers très différents tels que Juanjo Mosalini, Tomás Gubitch, Jean-Philippe Viret, Vincent Segal, David Linx ou Richard Galliano avec qui il a donné plus de 500 concerts à travers le monde.