L'exploration permanente : Rendez vous en souterrain inconnu

Début novembre 2016, une équipe de spéléologues organisait une expédition pour continuer la découverte du Gouffre de Padirac

Si la surface de la terre n'a plus beaucoup de surprises à nous réserver, ce n'est pas forcément vers l'espace qu'il faut se tourner pour trouver de nouvelles zones d'exploration. Sous nos pieds, sur le causse du Quercy, en Vallée de la Dordogne dans le Lot, le réseau souterrain du Gouffre de Padirac a encore bien des secrets à nous révéler. 

Régulièrement, les spéléologues organisent de nouvelles expéditions pour continuer à cartographier ce réseau tentaculaire de la rivière souterraine de Padirac. La dernière en date (avant 2016) datait de 2014. La même équipe que cette année dont Clément Chaput et Bernard Gauche, avait réalisé un exploit incroyable : suivre la rivière de Padirac depuis la résurgence de Montvalent jusqu'au puit de Padirac ! 20 km sous terre !

Bernard Gauche explique : " Entre le Gouffre et les résurgences de Montvalents, c'est 20 km de rivière souterraine. C'est un immense territoire qui est drainé par la rivière de Padirac. Un grand nombre de ses affluents n'ont pas encore été explorés "

Clément Chaput, raconte : "Ces expéditions nous apprennent beaucoup sur nous, sur notre corps, sur nos limites physiques, mentales. Plus on va loin, plus on est loin de la sortie, de l'air libre...

Cette année, l'objectif c'est l'exploration du siphon amont, de l'affluent Armand Viré et du réseau profond. Echec pour Clément Chaput sur le siphon amont : trop de sable, trop étroit. Ils reviendront une autre fois avec du matériel spécifique. Les autres tentatives ont été plus fructueuses avec de nouvelles portions explorées. 

Quoi qu'il en soit, le Gouffre de Padirac, n'a toujours pas révélé tous ses secrets !

 

 

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.