Une balade au bord de l'eau à la découverte de la chapelle des Pénitents et la gabare
La chapelle sur les quais de Beaulieu-sur-Dordogne

Parmi les Lieux incontournables de Beaulieu-sur-Dordogne, les quais et la chapelle des Pénitents sont une invitation à la flânerie et la contemplation.

C'est ici que l'ancien village de Vellinus, peuplé à l'origine de pêcheurs et vignerons, était installé. Autrefois  faubourg pauvre, les  Quais de la Dordogne sont aujourd'hui le lieu privilégié des promeneurs.

La Chapelle des Pénitents, ancienne église Notre-Dame du Port-Haut, fut  construite  au XIIe siècle  pour accueillir les paroissiens de Beaulieu. Avant sa construction, ces derniers devaient se rendre à l’église de Sioniac à 3km sur la colline. En partie détruite pendant la guerre de Cent Ans, elle fut rachetée en 1820 par la Confrérie des Pénitents Bleus.

Aujourd’hui la Chapelle et son magnifique clocher-mur appartient à la ville et elle abrite des expositions temporaires durant l’été. Vous pourrez admirer sur les quais de belles maisons aux balcons de bois, telles que l’Auberge de Jeunesse ou la maison des Gabariers. 
La promenade en suivant la rive permet d'admirer le chevet de la chapelle, de pur style roman limousin.

Un peu plus loin le long des quais, une gabare leur fait revivre l'histoire des gabariers de la Dordogne qui descendaient de Spontour et Argentat sur leurs embarcations à fond plat pour livrer à Libourne les merrains de châtaignier destinés à la fabrication des tonneaux et les piquets de vigne.
Métier difficile, dangereux et peu rentable car leur bateau était vendu pour son bois à l'arrivée, il leur fallait revenir à pied et payer « le gîte et le couvert » dans les auberges.
L'arrivée du chemin de fer au XIXème siècle marqua la fin des gabares sur la Dordogne.