Mardi 19 janvier 2016, il est 09h30 et nous sommes devant l’ancienne usine de maroquinerie de Saint-Céré (usine qui fabriquait des valises avant sa transformation en salle d’opéra). Pendant que nous attendons le reste de l’équipe pour rentrer, nous observons d’un œil curieux, les ouvriers travaillant sur le chantier.

Une fois l’équipe au complet, Olivier Desbordes, le directeur artistique du Théâtre de l’Usine nous invite à rentrer.

A peine à l’intérieur que nous pouvons déjà ressentir le changement.

Nos regards sont directement captivés par le puits de lumière situé au-dessus de nos têtes. Il apporte énormément de luminosité à la pièce qui en est éblouie. Autrefois celle-ci accueillait en son centre la scène où se produisaient les artistes. Lorsque nous regardons le sol, nous pouvons distinguer de la mosaïque disséminée en ligne droite sur deux rangées. Cette mosaïque fait partie de l’ancienne usine de valise et a été conservée au fil des années.

Nous sommes tous subjugués par les changements qui ont été opérés dans cette ancienne usine et salle de théâtre et d’opéra. La décoration de la pièce est très sobre avec ce gris métallisé qui apporte une touche de modernité. Au premier coup d'oeil on remarque le contraste qui sévit dans la pièce avec les balconnets d'origine d’une couleur marron fatiguée. Lorsque l’on se promène dans les allées on ne peut s’empêcher de repenser aux bancs de type « tribune » qui y était installés auparavant ainsi qu’aux sièges de fortune qui remplissaient le devant de la scène pour recevoir les 150 spectateurs possibles.

Un bar avec tout l’équipement électroménager nécessaire a été installé sur la droite. Il permettra d’offrir un point de restauration pour l’été (avec un accès direct sur la terrasse extérieure) et l’hiver avant les représentations artistiques.

Les balcons ont été conservés et les murs faisant face ont été aménagés de sorte à pouvoir accueillir également des tableaux, ou toute autre exposition.

Au fond de la salle on peut distinguer une grande porte. Derrière cette porte se trouve l’emplacement du hangar de l’usine qui a été détruit pour en faire une annexe au bâtiment principal. Cette nouvelle partie du théâtre permet d’y accueillir 400 personnes qui pourront assister aux spectacles, bien installés dans des sièges confortables.

La scène peut être agrandie grâce à une grande porte qui coulisse sur les côtés. La salle de représentation est dotée d’une acoustique qui a été particulièrement soignée pour nos oreilles sensibles !

Enfin, l’accueil pour les personnes à mobilité réduite a été pensé ! Et c’est une très bonne nouvelle !

Ce nouveau Théâtre de l’Usine va apporter un enrichissement culturel dans le nord du département du Lot. Cela attirera du monde, c’est certain vu la diversité de contenus proposés. Cependant Olivier Desbordes cherche à amener le jeune public entre ses murs pour l’intéresser à de nouvelles choses.

Bon, après cette belle présentation plutôt sympa mais somme toute institutionnelle, moi je me dis qu’un tel lieu pourrait être super pour organiser une LAN (rassemblement de gamers), de grandes fêtes et de concerts rock ?

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

 

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.