Découverte des Richesses de la Flore du Causse

Promenades et Randonnées à Martel

11.8 km
Pédestre
3h
Facile
  • Un circuit qui longe en partie l’ancien chemin de pèlerinage vers Rocamadour et qui traverse le village de Gluges avec son étonnante chapelle romane abritée sous la falaise.

    Aubépines, frênes, alisiers, érables champêtres ou de Montpellier, cormiers, pistachiers, cornouillers et bien d’autres essences bordent le chemin tandis qu’au printemps, les orchidées animent les pelouses sèches. Mais ce chemin est aussi celui des simples aux vertus médicinales qui servaient à la préparation des tisanes, élixirs ou onguents. Au Moyen Age, ce chemin devait être emprunté par les religieuses de l’Hôpital Saint-Marc de Martel qui soignaient les pèlerins de Rocamadour ...

    Partez équipés de chaussures adaptées et de vêtements imperméables, protégez-vous du soleil, emportez de l'eau et renseignez-vous sur les conditions météorologiques.
  • Dénivelé
    270 m
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 Place de la Fontanelle
Vous vous garez sous les arbres, sur un parking aménagé et gratuit, auprès duquel des tables de pique-nique sont installées, sur l'herbe, sous les platanes.
De là, vous partez en direction de Creysse par la D23, et traversez la voie ferrée. Tout de suite, le long de celle-ci, vous prenez le chemin de droite. Vous le continuez jusqu'à la petite route que vous suivez sur la droite. Au carrefour, prenez la route face à vous.
Au niveau de la voie ferrée, juste avant de prendre le chemin, retournez-vous et profitez de la jolie vue sur les tours de Martel.
2 Vers le chemin
Tournez à gauche au chemin indiquant le "sentier botanique", puis à droite prenez le chemin herbeux qui part derrière une barrière en bois. En sortant du chemin, longez un champ sur toute sa longueur, et continuez en sous-bois avant de bifurquer à droite, en suivant la direction "Jean Blanc".
Aubépines, frênes, alisiers, érables champêtres ou de Montpellier, cornouillers, pistachiers et bien d'autres essences bordent le chemin, tandis qu'au printemps les orchidées animent les pelouses sèches. Ce chemin est aussi celui des simples aux vertus médicinales qui servaient autrefois à la préparation des tisanes, onguents ou élixirs. Au Moyen-Age, ce chemin devait être emprunté par les religieuses de l'Hôpital de Martel, qui soignaient les pèlerins de Rocamadour.
3 Jean-Blanc
A l'intersection avec une route, prenez la, côté droit en suivant l'indication "Les Magrières".
Depuis le chemin, à environ 100 mètres côté gauche, vous remarquerez une cazelle en parfait état, au coeur du bois, un petit chemin vous permet d'y accéder.
La cazelle est une cabane en pierres sèches. Ces abris sont à ce jour un des éléments forts de l'identité culturelle et touristique du causse.
Reprenez le chemin botanique en vous engageant à gauche en sous-bois, direction "Port de Gluges".
4 Vers Gluges
Débouchez sur la petite route, et dirigez vous à droite en direction du village de Gluges.
Appréciez les constructions contre la falaise, en particulier la belle petite église pour laquelle Edith Piaf a fait un don lors de sa venue. Tout ce petit village est agréablement fleuri et bien restauré. Quelques bâtisses imposantes en pierres dominent la rivière Dordogne, juste en contrebas.
Traversez le village dans toute sa longueur pour accéder à la D43. Avant de la traverser, remarquez côté droit, un peu cachée dans la végétation, une jolie fontaine dans la falaise a été aménagée pour que l'on puisse s'y désaltérer.
5 En remontant vers le plateau
Après avoir longé la route encadrée d'un côté par la magnifique et impressionnante falaise qui surplombe la route, et de l'autre par la majestueuse et verte Dordogne qui suit tranquillement ses méandres, vous quittez la D43. Prenez la route qui grimpe, à droite, en haut de la côte. La vue que vous avez en direction de la vallée est vaste, et permet de découvrir d'immenses cultures de noyers.
La noix se trouvait déjà il y a 17000 ans dans les habitations de l'homme de Cro-Magnon. Au X ème siècle, les paysans acquittaient leurs dettes en setiers de noix, ou encore en huile de noix. Celle-ci était considérée comme un bien très précieux. Au XVII ème siècle, le commerce de l'huile de noix se développe. Sur la Dordogne le commerce est intense, les gabares transportent l'huile de noix, mais aussi le bois de noyer et les noix du port fluvial, de Souillac jusqu'à Libourne.
Continuez toujours tout droit jusqu'à l'intersection avec la D23.
6 L'intersection
Poursuivez le G.R. jusqu'à Martel, retour à votre point de départ.
En descendant vers Martel, vous pouvez profiter de la belle perspective sur l'architecture du bourg.
Aujourd'hui, appelée la ville aux sept tours, Martel comptait au XV ème siècle plus d'une trentaine de tours, tourelles et échauguettes pour une population avoisinant les 4 000 habitants, alors qu'actuellement, Martel compte environ 1600 habitants.
270 mètres de dénivelé
  • Altitude de départ : 229 m
  • Altitude d'arrivée : 226 m
  • Altitude maximum : 299 m
  • Altitude minimum : 124 m
  • Dénivelé total positif : 270 m
  • Dénivelé total négatif : -273 m
  • Dénivelé positif maximum : 71 m
  • Dénivelé négatif maximum : -91 m