les-petites-vacances

Projections de " Les Petites Vacances" et "De l'Amour au Rwanda"

Cinéma, Culturelle à Chenailler-Mascheix

  • Projections en présence de Anne-Laure Berteau, productrice, et Jacqueline Kalimunda, réalisatrice, dans le cadre des Rencontres Cinéma & Société 2020 "Les filles sages vont au paradis, les autres vont où elles veulent", par le Cinéma Véo Tulle, Autour du 1er Mai, Peuple et Culture et le Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir. Avec l'association culturelle et sportive.

    Les Petites Vacances : Louise Groult, production La Fémis (productrice Anne-Laure Berteau), France, 2018, 24min 40sec.
    Foot...
    Projections en présence de Anne-Laure Berteau, productrice, et Jacqueline Kalimunda, réalisatrice, dans le cadre des Rencontres Cinéma & Société 2020 "Les filles sages vont au paradis, les autres vont où elles veulent", par le Cinéma Véo Tulle, Autour du 1er Mai, Peuple et Culture et le Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir. Avec l'association culturelle et sportive.

    Les Petites Vacances : Louise Groult, production La Fémis (productrice Anne-Laure Berteau), France, 2018, 24min 40sec.
    Foot for Love : Veronica Nodesa et Elisa Lobry, France, Les Dégommeuses, 2012, 12 min, VOSTF.
    Les Petites Vacances :
    Merville-Franceville, Normandie. Charlotte, 16 ans, est en vacances avec sa cousine. Elles plantent leur tente dans un camping face à la mer. Rapidement, elles font la connaissance de deux garçons de leur âge, mais Charlotte n’est pas vraiment convaincue par cette rencontre, contrairement à sa cousine qui semble savoir davantage qu’elle ce qu’elle attend de leurs premières vacances toutes seules.
    Un jour, par hasard, Charlotte rencontre un jeune homme. Il est plus vieux, et il n’est pas vraiment libre. Mais c’est l’été. Et Charlotte aimerait bien vivre une histoire.
    Les Petites Vacances, sous un air faussement réaliste de film de plage, aborde avec un regard doux-amer les premières expériences amoureuses dans ce qu’elles peuvent aussi avoir de brutal. Des premiers émois qui, d’apparence banale, nous marquent en fait pour longtemps.

    Foot for Love :
    24 juin 2012 : sous une pluie battante, un match de foot pas comme les autres se tient au Parc des Princes. Il oppose deux équipes féminines : Les Dégommeuses, une équipe parisienne qui a choisi d’utiliser le foot pour lutter contre le sexisme et la lesbophobie et le Thokozani Football Club, issu d’un township de Durban. Sur le terrain, les joueuses sud-africaines montrent la même détermination dont elles font preuve dans leur vie quotidienne face aux violences et aux discriminations qu’elles subissent en tant que femmes noires ne se conformant pas aux normes de genre.
  • Tarifs
  • Gratuit
fr
Nos suggestions