Cet espace a été aménagé par la municipalité avec le soutien de Guy et Maryse Chantepie et de l’association Noailhac Mémoire et Patrimoine.

Cette salle d’exposition sur la géologie, inaugurée le samedi 30 mai 2015, explique et illustre la géologie de la région. Huit panneaux descriptifs, cinq vitrines, une maquette, des pièces fossiles imposantes, sont en place, complétés par d’exceptionnelles traces fossiles d’animaux et des végétaux présents sur nos terres il y a des millions d’années.

Située au centre du bourg, près de la salle des fêtes, elle est ouverte au public tous les jours de 10h à 18h. Entrée libre.

Découverte de la faille

La faille géologique de Meyssac marque la rupture concrète entre le grès et le calcaire, c’est la jonction des derniers piliers gréseux du massif central, formés il y a plus de 200 millions d’années et des sédiments calcaires du jurassique déposés quelques dizaines de millions d’années plus tard.

Cette jonction est la plus visible au niveau de Collonges, Meyssac et Noailhac, une véritable dissociation entre les paysages de grès et de calcaire avec des variations en terme de végétation, de pratiques agricoles et de morphologie. Cette faille constitue un élément fort du patrimoine et de l’identité du territoire, un élément incontournable du patrimoine paysager du pays de collonges.

Pour partir à la découverte de cette faille, nous vous proposons deux circuits possibles : le circuit routier et le circuit pédestre.

Pour ce qui est du parcours routier, il s’agit de vous proposer d’aborder la géologie de manière agréable et ludique, accessible à tout un chacun. Pour cela, vous circulerez sur un trajet balisé « Parcours routier de la faille de Meyssac » qui s’étend sur 21,3 km, composé de5 stations aménagées afin de vous faire découvrir tous les secrets de la faille de Meyssac.

Présentation des 5 stations que vous découvrirez sur le parcours routier à la découverte de la Faille de Meyssac.

Station n°1 : La découverte du grès, située à la sortie de Collonges-la-Rouge, sur la RD 38 direction Brive-la-Gaillarde. 

Point de départ de votre parcours découverte, vous observerez les différentes couleurs de la pierre, son rôle dans la construction des bâtiments : de l’architecture religieuse à l’architecture paysanne. « Il y a bien longtemps la Terre était différente » explique l’origine du grès rouge. Vers le pont et sur la passerelle face aux affleurements, vous trouverez deux tablettes : l’une illustre l’influence de la faille sur les cours d’eau et l’autre présente la sédimentation.

Station n°2 : La faille géologique dans le paysage, quitter la RD38 par la deuxième route à droite, prendre la direction “Fosse, La Pacherie”, accès via un escalier en bois.

Cette station propose une lecture du paysage sur la double identité géologique du Bassin de Meyssac. Vous découvrirez les cultures et vergers présents sur le territoire mais aussi des informations sur l’habitat, les bois et pâturages et l’organisation agraire en pleine évolution. Ici débute une remontée dans le temps sur les origines du calcaire à une époque où la Terre était bien différente. Vous pourrez admirer des blocs rocheux contenant des fossiles, cinq types de fossiles vous seront présentés.

Station n°3 : L’escarpement de la faille de Meyssac, située à Noailhac le haut, dans un virage en épingle.

Grâce à l’étude de la coupe géologique, il est possible de reconstituer la formation du grès et du calcaire, le retrait des mers, le phénomène d’érosion ou bien encore les soulèvements terrestres qui ont modifié notre paysage actuel. À quelques pas, les pieds posés sur le grès, vous observerez un relief de “cuesta” autour de la butte témoin de Turenne. Là aussi vous aurez l’opportunité d’observer des blocs de grès illustrés d’empreintes d’êtres vivants, fossiles plus rares que dans les calcaires.

Station n°4 : Aujourd’hui à l’ère Quaternaire... située derrière l’Eglise de Lagleygeolle, sur l’esplanade.

Cette 4ème station vous présente les mouvements et évolutions de la planète qui ont mené à la morphologie actuelle de notre paysage et en particulier l’évolution du Massif Central, par opposition aux causses calcaires. Pour boucler cette étape, il est mis à votre disposition un jeu de l’oie, distrayant et ludique afin de vous tester sur les secrets de la faille de Meyssac, un test final pour vous remémorer votre parcours découverte.

Station n°5 : La faille, une force lente et redoutable ! située à la Rozière, à l’entrée nord de Meyssac.

Vous finirez votre parcours sur cette tablette concernant la puissance de la faille de Meyssac et les risques naturels, la référence à des phénomènes ayant marqué l’histoire du territoire. Une faille qui reste malgré tout bien mystérieuse.