© © Déclic & Décolle

Les châteaux en Vallée de la Dordogne

1 001 châteaux pour vivre 1 001 épopées

Ils sont beaux, fiers, romantiques, parfois discrets, voire même secrets et un soupçon mystérieux. On leur prête de nombreuses légendes qui nourrissent l’imaginaire à l’envi… D’ailleurs, l’une d’elles raconte que leur présence serait le fait de la maladresse heureuse d’un ange très amoureux. 1001 châteaux… Tel est l’extraordinaire cadeau que cet envoyé des cieux aurait miraculeusement offert à cette étonnante Vallée de la Dordogne décidément bénie des dieux…

Les châteaux, en veux-tu en voilà !

Ainsi, entre Lot, Corrèze et Dordogne notamment, on ne compte plus les châteaux forts, forteresses médiévales, manoirs, maisons fortes et autres nobles gentilhommières. Tous se sont divinement essaimés au gré d’un vent résolument esthète, qui n’a choisi de les poser que dans des cadres naturels somptueux. Il faut dire qu’il n’a eu que l’embarras du choix !

Les Châteaux de la Guerre de Cent Ans

Certes, il est vrai que le Périgord Noir semble avoir été particulièrement comblé. Mais ne l’oublions pas, l’Histoire a aussi eu son mot à dire, car sur ce territoire hautement stratégique durant la guerre de Cent Ans, Anglais et Français ont dû rivaliser d’ingéniosité pour s’imposer et se défendre. Ils se sont ainsi lancés dans une course effrénée aux châteaux, avec la rivière Dordogne en guise de frontière.

Dressés sur les plus hauts promontoires, les donjons ont fini par se toiser d’une rive à l’autre, orgueilleux et belliqueux à souhait. Aujourd’hui encore, en franchissant les solides enceintes des impressionnantes forteresses de Beynac et Castelnaud-la-Chapelle, on y ressent toujours le souffle épique des nombreuses batailles qui ont dû s’y jouer. 

Les Châteaux Renaissance

À côté de ces irréductibles, d’autres châteaux ont choisi de s’affranchir de ce côté bagarreur. Adoucis par l’esprit Renaissance, tout en élégance et lumière, ils s’ornent de merveilleux jardins et s’enivrent de points de vue spectaculaires.

Ils se flattent d’avoir eu plusieurs vies, et portent joyeusement leur âge, tout en s’avouant très chanceux d’avoir croisé bien des figures généreuses – illustres ou non – mais toujours profondément attachées à eux… Parmi les châteaux de Dordogne, nombreux sont ceux à s’être forgé une personnalité unique et attachante, comme les Milandes, Marqueyssac, Hautefort, Biron, ou encore Fénelon.

Et nos voisins ?

Quant aux voisins de la Vallée de la Dordogne lotoise, Castelnau-Bretenoux, Montal, et La Treyne, entre autres, eux aussi ont su traverser les siècles avec brio, et n’ont qu’une envie : vous inviter à remonter le temps, en vous régalant d’audacieuses architectures, d’anecdotes savoureuses, de secrets d’Histoire, et d’exquises émotions.

Enfin, il y a ces châteaux qui se sont figés. Tout en brèches et en béances moyenâgeuses, ils vous projettent dans leur univers onirique, à l’image du château de Commarque en Périgord, des ruines de Taillefer, et du château des Anglais dans le Lot, ou des sauvages Tours de Merle en Corrèze.

Au fil de cette rivière Espérance qui crée le lien, toutes ces pépites s’ingénient à vous surprendre, à vous amuser, à vous instruire, et même à vous émouvoir…

Les incontournables

Terre féconde en châteaux de toutes sortes, la Vallée de la Dordogne recèlent quelques sacrés « personnages » emblématiques. Ainsi, parmi les châteaux du Périgord, on adore la charismatique forteresse médiévale de Beynac. On raffole aussi des facéties guerrières du château fort de Castelnaud-la-Chapelle, tandis que non loin, on savoure la pétillante fantaisie de l’irrésistible château des Milandes. Et puis il y a ces joyaux disséminés dans les régions voisines. En Quercy, le flamboyant château de Castelnau-Bretenoux rallie tous les publics. Quant aux mystérieuses Tours de Merle corréziennes, elles subjuguent dès le premier regard… Alors, lequel aura votre préférence ?

Les châteaux forts

Avec passion, les châteaux forts de la Vallée de la Dordogne ont ressuscité le Moyen Âge. Certains ont bravé l’usure du temps, comme Beynac, la star des châteaux du Périgord. En face, Castelnaud-la-Chapelle joue brillamment du trébuchet pour narguer son fidèle ennemi. Quant au monumental Biron, il impose sa démesure, pendant qu’en Quercy, la forteresse de Castelnau-Bretenoux rougeoie de puissance. Vous préférez les joyaux médiévaux dans leur jus ? L’envoûtant château de Commarque devrait vous combler, tout autant que les saisissantes ruines des Tours de Merle… Une chose est sûre, en Vallée de la Dordogne, il y aura toujours un château fort pour titiller votre imaginaire…

Les châteaux Renaissance

Non, tous les châteaux de la Vallée de la Dordogne ne sont pas que de sévères bastions moyenâgeux, champions en fortifications ! L’esprit léger de la Renaissance en a aussi séduit plus d’un… Pour vous en convaincre, poussez les portes du discret château de Montal, ou celles du ravissant château des Milandes, près de Sarlat. De délicieux jardins, une architecture raffinée, le soin du détail poussé à l’extrême, la petite touche féminine… Ces bijoux de délicatesse ont su s’imposer face aux grands ténors austères, au point même d’en convaincre certains de se métamorphoser, comme le surprenant château de Hautefort, transformé en un doux colosse, tout en force et élégance…

Les châteaux au bord de la Dordogne

Voici des siècles que du haut de leur falaise, les châteaux de Beynac, Castelnaud-la-Chapelle, et Castelnau-Bretenoux vivent au rythme de cette palpitante rivière Dordogne qui glisse à leurs pieds, ou non loin, et n’a cessé de façonner leur histoire, pour notre plus grand plaisir… Autrefois, ils y guettaient les bateaux ennemis. Puis ils l’ont érigée en frontière, quand la région hésitait entre royaume de France et royaume d’Angleterre. Désormais, elle leur sert d’écrin majestueux, et c’est en toute bienveillance qu’ils la regardent s’écouler librement, jusqu’à s’amuser de la voir parcourue par quelques dociles gabares, et autres joyeuses flottilles de canoës.

Les châteaux avec jardins

Théâtres de verdure, labyrinthes végétaux, parcs à l’anglaise, parterres à la française, promenades romantiques, essences rares, potagers bios…  Et si vous laissiez les châteaux de Dordogne vous convier à de véritables bains de nature ? À Marqueyssac, ce sont les buis qui n’en finissent pas de faire le spectacle, sublimés par un panorama exceptionnel. À Hautefort, le guerrier d’antan savoure ses splendides jardins, venus parfaire sa métamorphose. Quant aux Milandes, la lumineuse bâtisse a enfin retrouvé le parc poétique qui lui sied si bien ! Vous remontez la Vallée de la Dordogne vers le Lot ? Alors, posez-vous dans les fameux jardins du château de la Treyne, où il n’est nul besoin d’avoir la main verte pour s’y sentir divinement bien…

Les châteaux secrets

En Vallée de la Dordogne, les châteaux se nichent partout. Et si certains ne montrent aucune pruderie à s’afficher fièrement, d’autres semblent moins enclins à s’exposer d’emblée aux regards… Château intime par excellence, Montal cultive ainsi ce petit côté secret qui n’a pas été sans déplaire à l’énigmatique Joconde. Bien plus aventureux, le castrum de Commarque n’a pas hésité à aller se perdre au milieu de nulle part, comme le château des Anglais, les ruines de Taillefer, et les Tours de Merle, entre Lot et Corrèze. Certes, partir à la rencontre de ces vénérables vestiges n’est pas toujours aisé, mais quelle émotion lorsqu’ils surgissent devant vos yeux !

La Foire aux Questions

  • Combien y a-t-il de châteaux en Vallée de la Dordogne ?

    Donner une réponse très précise serait bien présomptueux. 1001 châteaux nous dit la légende ? Oui, mais rien que pour les châteaux de Dordogne ! C’est d’ailleurs le département français qui en concentre le plus.

    Or, la Vallée de la Dordogne regroupe plusieurs autres départements, dont le Lot et la Corrèze qui, en matière de châteaux, n’ont pas à rougir des biens jolies pépites qu’ils renferment. Du coup, entre forteresses médiévales, châteaux Renaissance, vastes manoirs, et ruines romantiques, le nombre s’envole ! Mais au final, l’intérêt n’est pas vraiment de les recenser coûte que coûte. Partir à leur découverte se révèle bien plus exaltant…

  • Pourquoi y a-t-il beaucoup de châteaux en Vallée de la Dordogne ?

    Remontons l’Histoire, jusqu’aux temps où les hommes ne voyaient en cette belle Vallée de la Dordogne qu’un territoire voué aux conflits.

    Pendant la guerre de Cent Ans, une multitude de petits seigneurs voulurent s’illustrer, tant côté anglais que français. Ainsi, tout le long de la rivière, ils édifièrent nombre de châteaux forts, fiers et dominateurs. La paix revenue, ces édifices nés pour guerroyer auraient pu disparaitre. C’était sans compter sur les guerres de Religion.

    L’accalmie devenue enfin durable, la région perdit tout attrait stratégique, laissant ses magnifiques édifices vivre leur ultime combat, celui du temps… Et fort heureusement, beaucoup ont réussi à le gagner…

  • Quel château visiter en priorité en Vallée de la Dordogne ?

    Si vous souhaitez mettre des châteaux dans votre quotidien, c’est bien en Vallée de la Dordogne qu’il faut vous rendre.

    Il est vrai que les intimidants guerriers de Beynac et Castelnaud-la-Chapelle ont souvent la préférence du public. Mais les incorrigibles romantiques, comme les Milandes, Marqueyssac, ou Commarque, ont aussi bien des admirateurs, au même titre que tous les fringants Hautefort, Biron et autres Fénelon.

    Choisir entre tous les châteaux de Dordogne n’est donc pas chose facile, d’autant qu’au-delà du Périgord, d’autres monuments ont également marqué les paysages, comme Castelnau-Bretenoux, les ruines de Taillefer, ou encore les Tours de Merle… Et soyez sûr qu’ils ont les arguments pour vous enchanter !

  • Quel est le plus beau château de la Vallée de la Dordogne ?

    S’il ne fallait en citer qu’un parmi les châteaux de Dordogne, Beynac sortirait forcément du lot, tant sa personnalité crève l’écran ! Mais la concurrence est rude. De fait, Castelnaud-la-Chapelle ne l’entendrait sûrement pas ainsi, ni même les Milandes, Marqueyssac, Commarque, Biron, Fénelon, ou encore Hautefort. Eux aussi ont de quoi largement flatter leurs visiteurs.

    En plus, n’oublions pas que la Vallée de la Dordogne compte d’autres territoires que le Périgord, avec bien évidemment d’autres châteaux emblématiques, comme l’éclatante forteresse de Castelnau-Bretenoux, ou les secrètes Tours de Merle qui, chacune dans son style, emportent tous les suffrages.

    Maintenant, à vous de trouver votre plus beau château !

  • Quel château visiter autour de Sarlat ?

    Avec son décor tout droit sorti des films de cape et d’épée, la cité de Sarlat savoure également sa chance d’être au cœur du Périgord Noir, un territoire d’une richesse patrimoniale exceptionnelle, berceau de quelques-uns des plus beaux châteaux de Dordogne.

    Si beaucoup de ces trésors ne s’apprécient que de loin, comme Fayrac ou Malartrie, d’autres vous ouvrent grand leurs portes : Beynac, le tout-puissant, avec son éternel rival Castelnaud-la-Chapelle, les Milandes, où rôde toujours l’ombre affectueuse de Joséphine Baker, Marqueyssac, tout poésie végétale, Commarque, l’émouvant, et le bien mystérieux Puymartin, fort apprécié de la troublante Dame Blanche …

    Tous, aussi différents soient-ils, méritent absolument votre visite !

Tous les châteaux

fr
Nos suggestions