© Le Chateau De Fenelon Fenelon Tourisme | Château de Fénelon

Château de Fénelon

un élégant guerrier

Le château de Fénelon est un château fort français, classé monument historique, situé sur la commune de Sainte-Mondane, dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine. Il a la particularité d’avoir vu naître l’écrivain François de Salignac de la Mothe-Fénelon, dit Fénelon.

Château de Fénelon

Peu connu, Fénelon n’est sûrement pas le premier château que vous vous imaginez visiter lors d’un séjour dans cette Vallée de la Dordogne qui en collectionne tant de prestigieux. D’ailleurs, y avez-vous seulement pensé ?

Eh bien, il serait peut-être temps de vous montrer moins conformiste ! Et puis, si Ridley Scott a pris la peine de franchir les murailles de cette forteresse pour y tourner plusieurs scènes de son film The Last Duel, c’est que l’endroit a forcément un petit quelque chose qui en vaut le détour !

Alors, laissez-nous vous y emmener de ce pas, d’autant qu’un illustre personnage, lui aussi un peu oublié, vous y attend !

 

PRATIQUE

24370 Sainte-Mondane
05 53 29 81 45 / www.chateau-fenelon.fr

Ouvert de Pâques à la Toussaint

Avril, Mai, Juin : 10H30 – 12H30 14H30 – 18H
Fermé le mardi et le samedi

Juillet et Août : 10H30 – 18H30
Fermé le samedi

Avril, Mai, Juin : 10H30 – 12H30 14H30 – 18H
Fermé le mardi et le samedi

Octobre :  14H – 17H
Fermé le mardi et le samedi

Tarifs

Adulte : 10 € / Enfant de 5 à 11 ans : 5.50 €
Ado de 12 à 17 ans : 6.50 €
Etudiant moins de 26 ans : 8 € sur justificatif

Un château hors des sentiers battus

Depuis le village de Sainte-Mondane, sur les bords de la Dordogne, il va vous falloir vous armer d’un peu patience pour rejoindre votre graal du jour. Contrairement à bon nombre de châteaux construits en surplomb d’un bourg, Fénelon a en effet choisi de s’isoler en pleine nature, entre bois et prairies.

Dès qu’il apparaît, dressé sur sa colline verdoyante, il renvoie l’image d’un fier et robuste bastion féodal, adouci par quelques pointes d’élégance, un remarquable toit en lauzes, et le cadre tranquille, délicieusement bucolique, qui lui sert d’écrin…

Mais ne vous y trompez pas ! Si ce lieu respire aujourd’hui la sérénité, il ne fut pas toujours de tout repos. Vous en doutez ? Eh bien commencez par faire le tour de l’édifice, en suivant la petite route en contrebas. Vous aurez alors une vue imprenable sur tous ses attributs hautement défensifs. Déjà, vous soupçonnez une construction atypique, plus complexe que vous ne l’imaginiez…

Quant à ceux qui croyaient que ce château méconnu ne devait pas casser trois pattes à un canard, ils en seront déjà quittes pour quelques plates excuses !

Impitoyable à l'extérieur...

Pauvres assaillants qui voulaient s’y frotter ! Pas moins de trois enceintes successives les attendaient, cernées de huit tours ! Heureusement que votre visite n’a aucune visée belliqueuse, car dans le cas contraire, vous ne seriez pas complètement surpris de subir le feu nourri des défenseurs, bien à l’abri derrière leurs solides murs !

Remparts, châtelets, échauguettes, meurtrières, mâchicoulis, chemin de ronde… tout y est ! Et en excellent état de surcroît ! C’est d’ailleurs l’un des précieux atouts de Fénelon qui, depuis le premier castrum du XIème siècle et le fief cathare du XIIIème siècle, jusqu’aux guerres de Religion, en passant par la guerre de Cent Ans, a eu tout le temps de parfaire son architecture militaire. Et ses seigneurs n’ont pas lésiné sur les moyens, remaniant sans cesse les dispositifs, au gré des sièges qui furent nombreux. Et parfois, cela a pu donner lieu à quelques bizarreries, à l’image de ces deux tours rondes qui semblent littéralement « mêlées ». Une rareté paraît-il ! Curieux et férus de châteaux forts, ouvrez donc l’œil ! Et au passage, ne loupez pas le pédiluve pour chevaux !

Puis les besoins défensifs ont peu à peu cédé le pas aux envies de confort et d’embellissement…

...aimable à l'intérieur

Il suffit de traverser les différentes enceintes pour se retrouver ailleurs… L’austérité moyenâgeuse a disparu. Gracieuse galerie voûtée, superbe terrasse avec sa vue imprenable sur la Vallée de la Dordogne, grandes ouvertures lumineuses, fenêtres à meneaux, majestueux escalier à double révolution venant prolonger l’ancien pont-levis… Fénelon vous dévoile son côté raffiné.

Certes, il aurait pu en être autrement, car le château n’a pas toujours été au mieux de sa forme. Un temps transformé en magnanerie (ferme de vers à soie), c’est un domaine en piteux état que le comte de Maleville acquiert à la fin du XIXème siècle. Malheureusement, son fils devra se résoudre à le revendre. Quand la famille Delautre le rachète en 1990, il émerge à peine au sommet d’une gigantesque friche.

Depuis, Fénelon a retrouvé tout son lustre, et ses intérieurs valent bien ses extérieurs.

Il ne vous reste donc plus qu’à entrer…

Sur trois niveaux, vous voilà amené à déambuler de salle en salle, toutes plus richement meublées et décorées les unes que les autres, avec comme fil conducteur l’histoire de l’art décoratif. Votre parcours vous conduit ainsi du Moyen Âge à l’époque napoléonienne, depuis la salle d’armes, jusqu’à la chambre Premier Empire, en passant, par les cuisines médiévales, la grande salle Renaissance, la chambre Louis XVI, un déroutant petit cabinet des curiosités, ou encore la fameuse chambre Louis XIII d’un certain Fénelon…

section-banner-top

Souvenances féneloniennes

Fénelon… Tiens ! C’est vrai, votre lycée s’appelait ainsi. Comme tant d’autres d’ailleurs. Vous vous souvenez vaguement qu’il s’agissait d’un écrivain… Aurait-il aussi donné son nom à ce château perdu au beau milieu de la Vallée de la Dordogne ?

En fait, le lien entre les deux est bien plus fort, puisque cette demeure fut celle de sa famille, et qu’elle l’a vu naître en 1651.

Mais qui était donc François de Salignac de la Mothe-Fénelon, surnommé Fénelon ? 

Cela vous intrigue ? Eh bien voici encore une bonne raison de poursuivre votre visite au château de Fénelon, qui détient désormais le label « Maison des illustres », pour justement avoir été le berceau d’une grande figure, que l’Histoire a malheureusement laissée un peu de côté.

Homme d’Église, mais aussi et surtout essayiste prolifique, membre de l’Académie française, grand pédagogue et moralisateur, Fénelon inspira profondément les philosophes des Lumières, par ses idées modernes empreintes d’idéalisme et de tolérance. Il eut cependant l’outrecuidance de critiquer Louis XIV, ce qui lui valut d’être disgracié. Malgré tout, pendant plus de deux siècles, jusqu’à la Première Guerre mondiale, son roman didactique, Les aventures de Télémaque, fut un véritable best-seller !

Puis il sombra peu à peu dans l’oubli…

Or, un tel personnage se devait de rester dans les mémoires. C’est pourquoi les actuels propriétaires du château se sont attelés à lui rendre un bel hommage, au travers d’une riche exposition qui a pris place au cœur du logis principal.

Et finalement, quand on découvre ce que fut la vie de Fénelon, vouée à la recherche d’un idéal de bonté et d’amour, on imagine facilement qu’elle ait pu trouver ses fondements dans cet endroit devenu paisible, où il vécut une adolescence simple et authentique, tournée vers la nature. D’ailleurs, vous-même, voyez comme vous vous y sentez bien…

section-banner-top

Comment venir ?

  • Où se situe le château de Fénelon ?

    Le Château de Fénelon se situe sur la commune de Saint-Mondane dans le département de la Dordogne entre Sarlat et Souillac.

  • Quelles sont les coordonnées GPS ?

    44°50’32.355″N , 1°21’0.962″E

  • Parking et autres informations

    Le parking gratuit se trouve devant les grandes grilles de l’entrée du domaine.
    Passez ces portes, la billetterie vous attend ainsi qu’une aire de pique-nique.
    Poursuivre ensuite, à pieds, jusqu’au premier châtelet, porte d’entrée du château.
    .Les films et les photographies ne sont pas autorisés dans le château.
    .Les poussettes ne sont pas admises dans les intérieurs.
    .Le château n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

    A savoir que le château de Fénelon est une propriété privée toujours habitée par ses propriétaires.

fr
Nos suggestions