© 64 Art De Vivre Lac Du Causse Malikaturin 2280

Les jardins en Vallée de la Dordogne

Silence, ça pousse !

Le bruissement de l’herbe sous nos pas, les rayons du soleil dans les arbres, les abeilles sur les fleurs… La vie au jardin s’anime doucement. On aime s’y balader, écouter le bruit de la nature, se poser sur un banc et admirer la richesse de nos parcs botaniques. Ludiques, suspendus, colorés et odorants, les jardins en Vallée de la Dordogne n’ont pas fini de nous étonner. On se donne rendez-vous à Eyrignac et ses jardins historiques, aux Jardins Sothys et son voyage initiatique, aux Jardins de l’Imaginaire et ses jets d’eau, au Jardin de l’Ancien Couvent, à Meyronne ou encore au Jardin du Grand Couvent, à Gramat.

On les découvre tous, mais, chut… ça pousse !

Les jardins, on les aime

un peu, beaucoup, à la folie !

Jardins botaniques, art topiaire, roseraies, parcs et arboretums propices à la méditation et la contemplation… On ouvre l’œil, des orchidées sauvages donnent un air de fête au Causse, tels des milliers de petits confettis multicolores ! Sur les 160 espèces d’orchidées sauvages recensées en France, la Vallée de la Dordogne en compte une quarantaine. Serapias lingua, limodore, ophrys lutéa ou moucheron, et parfois la rare ophrys jaune… Mais aussi lin des collinesou encore sabline des chaumes. À chaque saison sa spécialité.

Au printemps, les prairies se parent de pissenlits. Un souvenir d’enfance où l’on venait souffler sur la mauvaise herbe duveteuse et faire voler ses aigrettes au gré du vent…

Les jardins suspendus

Des jardins dans les nuages où les fleurs tutoient les étoiles et les arbres rivalisent avec les falaises… On découvre la grandeur d’une nature… suspendue ! La visite se veut contemplative, on admire les alentours. Des « ooooh » et des « waaaah » accompagnent la balade, nous rappelant que ces jardins dissimulent parfois d’immense promontoire rocheux. Cette belle originalité topographique leur confère une beauté singulière avec une vue époustouflante, panoramique, embrassant l’une des plus sublimes parties de la Vallée de la Dordogne.

Les jardins sensoriels

Au jardin, l’éveil des sens se décline en un camaïeu d’odeurs parfumées et enivrantes, de couleurs chatoyantes, de bruissements délicats et sauvages… La nature sublime nos moments d’évasion ; on flâne dans ces petits clos intimistes et découvre différentes ambiances. Jardins japonais, roseraies, prairie humide, labyrinthes… Une expérience unique qui allie nature, beauté et culture. Une invitation au rêve, à la détente et à la méditation sensorielle.

Les jardins ludiques

Cultivons notre curiosité au jardin ! Extraordinaire espace de découverte, d’observation et d’émerveillement, ils nous promettent de passer une journée à flâner, découvrir et jouer ! Cet univers ludique et pédagogique prend racine au sein d’une nature inédite… Un immense bassin où s’érigent des passerelles à fleur d’eau, des nénuphars, des labyrinthes, des parcours éducatifs, des jeux de pistes, des enquêtes, des jets d’eau… Une vraie parenthèse nature où l’on retrouve son âme d’enfant ! Pour les petits et, bien sûr, les plus grands !

Les jardins dépaysants

On prend son envol vers de lointaines contrées exotiques qui sentent bon le soleil et les tropiques. Palmeraies, bambous, cactus, feuilles arc-en-ciel et fruits exotiques, pas de doute, nous sommes bien… En Vallée de la Dordogne ! Eh oui ! Ces jardins hors du commun existent grâce à de nombreux botanistes voyageurs qui, siècles après siècles ont parcouru la Terre à la recherche des plus belles plantes du monde. N’oublions pas nos voisins anglais, fervents défenseurs d’espaces naturels poétiques, champêtres et romantiques… Ils font la part belle à la spontanéité ! On part de ce pas explorer cette grande et belle nature dépaysante.

Les jardins avec château

Théâtres de verdure, labyrinthes végétaux, parcs à l’anglaise, parterres à la française, promenades romantiques, essences rares, potagers bios… Les châteaux de Dordogne nous convient à de véritables bains de nature. À Marqueyssac, ce sont les buis qui n’en finissent pas de faire le spectacle, sublimés par un panorama exceptionnel. À Hautefort, le guerrier d’antan savoure ses splendides jardins, venus parfaire sa métamorphose. Quant aux Milandes, la lumineuse bâtisse a enfin retrouvé le parc poétique qui lui sied si bien ! En remontant la Vallée de la Dordogne vers le Lot, une pause s’impose dans les fameux jardins du château de la Treyne. Ici, nul besoin d’avoir la main verte pour s’y sentir divinement bien…

Les Rendez-vous aux jardins

Le premier week-end de juin !

Organisés par le ministère de la Culture, les Rendez-vous aux jardins ont pour objectif de valoriser la richesse et la variété des jardins en France et en Europe, de favoriser les échanges entre les acteurs des jardins (propriétaires, jardiniers, paysagistes…) et le public, et de valoriser auprès des visiteurs les nombreuses actions mises en œuvre pour conserver, restaurer, créer des jardins, transmettre des savoir-faire et former des jardiniers et des jardiniers d’art.

On aime aussi

fr
Nos suggestions