Camping-cars, vans, bus...

Garer un gros gabarit à Rocamadour

La géographie des lieux, avec le profond canyon creusé dans le causse par le ruisseau de l’Alzou, est un vrai challenge pour les véhicules les plus longs. Autant éviter des galères qui pourraient gâcher une bonne visite de Rocamadour.

La règle d’or : rester sur le plateau !

C’est peut-être le meilleur conseil qu’on peut donner à un conducteur de camping-car à Rocamadour : surtout, on ne descend pas dans la Vallée avec sa maison ! 

La raison ? Ça ne passe pas… tout simplement. Les routes sont tortueuses, étroites, il y a même un risque de racler son toit au niveau du tunnel, alors si on ajoute à ça le trafic estival, on a tous les ingrédients pour gâcher une belle journée avec des galères évitables. Rester en haut, sur le plateau, c’est la meilleure façon de commencer sa visite quand on a un gros gabarit. 

De toute façon, même si on atteint la vallée sans trop d’encombres, un portique empêche l’accès au parking dès qu’on est un peu trop haut. Bref. La vallée, à moins d’avoir un véhicule léger de type voiture ou moto, ce n’est pas la bonne option ! Mais qu’on se rassure, il y en a d’autres !

Les parkings accessibles aux gros gabarits

Le parking du Château (P2) est une première option très adaptée, pour tous les véhicules d’ailleurs, bus, vans, camping-cars compris. On y trouve de l’ombre en plus de places adaptées aux différents types de véhicule, on y trouve aussi des sanitaires gratuits ce qui mérite la mention. Enfin, c’est un bon point de départ pour partir à la découverte de Rocamadour, avec accès au  Sanctuaire et à la Cité via les ascenseurs, mais également un parcours en pente douce, soit le long de la falaise vers l’Hospitalet, soit vers le Sanctuaire via le Chemin de Croix, à l’ombre.

Le parking du Garroustié (P4) est une autre option très adaptée aux camping-caristes et vanlifers. Le parking est grand, ombragé, très bien placé à proximité de l’Hospitalet. Si on se dirige de là vers la cité, l’effet whaou est bel et bien là ! Un belvédère permet de prendre toute l’ampleur du site de Rocamadour et du canyon creusé par le ruisseau de l’Alzou. 

Le parking de l’Hospitalet (P1) est également très pertinent si l’on préfère une plus grande proximité avec les services du hameau (poste, office de tourisme, épicerie…) 

Les autres parkings ne sont pas accessibles et sont même équipés de portiques.

Bus, où déposer un groupe à Rocamadour

Petit complément d’information pour le cas des bus, cars et transporteurs de groupes. 

Où déposer les passagers ? Où stationner le véhicule ? Pour commencer, là encore, le parking du Château (P4) est tout à fait adapté. Un quai permet de décharger tout le monde et des places aux bonnes dimensions sont disponibles. Très pratique ce parking et accessible sans difficultés puisqu’on reste sur le plateau. 

Pour stationner en courte et moyenne durée, mais toujours sur le plateau, pour certains programmes de visite, l’Hospitalet sera parfois encore plus pertinent. On y trouve des quais de dépose à hauteur du belvédère qui donne vers le canyon et Rocamadour, ou encore du côté de la place de l’Europe, près de tous les services.

Enfin, mais seulement si le véhicule fait moins de 3,80m de haut, une dernière option est de descendre en direction de la cité depuis l’Hospitalet. Avant la porte du Figuier, on trouve en effet quelques places gratuites dédiées aux cars et aux bus. Le secteur reste délicat pour les manœuvres, mais entre Pâques et Toussaint, un agent municipal peut donner un coup de main pour gérer le demi-tour. De là, les passagers accèdent directement aux commerces et aux restaurants. Appréciable 🙂

Les tarifs pour les camping-cars, bus et autres

À l’exception des places dédiées aux seuls cars le long de la Voie Sainte (cf. paragraphe précédent), c’est très simple. Tous les parkings sont payants et nécessaires au financement de l’entretien du site. 

Côté tarif sur les parkings P1/ P2 / P4, pour les camping-cars, vans, bus et autres gros gabarits, il en coûte 10€ par jour (entre 9h et 19h). Si la soirée traîne en douceur à Rocamadour, aucun problème, entre 19h et 1h du matin, les parkings du site sont gratuits. Par contre si l’on choisit de stationner toute la nuit, un supplément de 15€ sera à prévoir. Enfin, si un pass à l’année existe pour les véhicules légers, ce n’est pas le cas pour les autres véhicules plus longs, plus larges, plus hauts…

Aires de services et derniers conseils

Important pour les amis camping-caristes et voyageurs en van, aucun parking à Rocamadour n’est adéquat pour camper, ou séjourner. D’ailleurs, c’est interdit, notamment parce que le site naturel est particulièrement protégé. On risque l’amende si on sort son mobilier ou un parasol par exemple. 

Aucun parking ne propose non plus d’approvisionnement en eau ou en électricité. En revanche, Rocamadour est riche en hébergements et campings qui proposent ce type de services.

Aires de camping-car à proximité.

fr
Nos suggestions