© Cochise Ory

Baignade

en Vallée de la Dordogne

“Espérance”, c’est le nom de cette rivière que je découvre sous un nouveau jour. La vue me coupe le souffle, j’inspire une grande bouffée d’air frais pour ne pas en perdre une miette, et tout le reste n’a soudain plus aucune importance… L’eau qui semble paresser sous le soleil et ne faire qu’un avec les falaises alentours, le léger vent qui caresse ma peau, ce petit parfum de liberté qui annonce le début des vacances : mes 5 sens s’éveillent, et j’immortalise tous les détails de ce tableau.

Picture 309 1469452714Picture 309 1469452714Picture 309 1469452714
Marie Barrière

Plouf, baignade dans la rivière !

Le réveil sonne, et marque le début de cette journée que j’attendais avec impatience. C’est le dernier signal qui me rattachait à mon quotidien plein de notifications, d’alertes et d’impératifs : dès maintenant le temps s’arrête, et les sensations guident nos pas pour explorer la Vallée de la Dordogne au fil de l’eau.

Le pique-nique est préparé avec les produits du marché, c’est le moment de se mettre en route avec les enfants ! 

La Dordogne semble m’appeler, me guider, j’entends le doux clapotis de l’eau, ma respiration se cale presque automatiquement sur ces sons encore lointains. Je sens l’herbe me caresser les chevilles et enfin je la vois : majestueuse, presque magique, mère de toute vie qui nous accueille à bras ouverts. Je frissonne de plaisir ! Pendant que toute ma petite tribu se prépare pour la baignade, je prends le temps d’écouter leurs rires, de ressentir leur bonheur d’être au coeur de la nature.

Après un petit tour dans l’eau, je laisse les enfants suivre les mouvements de l’eau sur leurs bouées géantes et arrive enfin mon moment préféré : je m’allonge avec ce livre que je n’ai jamais eu le temps de finir, je profite du silence pour me retrouver et me laisser aller toute entière à ce moment. Le feuillage bruisse, la douce mélodie des oiseaux,  tout ici semble en harmonie parfaite.

Bonjour !

Je sors tout doucement de ma bulle pour saluer les kayakistes de passage, au vu de leur sourire je les soupçonne d’être en lune de miel… Ou peut-être que c’est la rivière Dordogne qui donne à chacun ce sentiment d’équilibre parfait et cette luminosité dans le regard ? Ils nous conseillent de prendre de la hauteur depuis le belvédère de Copeyre, et de louer des canoës pour une balade au fil de l’eau sur la rivière Dordogne. Je note ces excellents conseils, et je les remercie chaleureusement. Il est temps de se mettre en route ! 

 

Prendre le temps en prenant de la hauteur

Il paraît que voir les choses sous un angle nouveau permet toujours de trouver des réponses à ses questions. Et le belvédère de Copeyre ne fait pas démentir l’adage ! Les problématiques laissent place à la sérénité, je m’éveille au moindre détail de ce spectacle grandiose. Le cirque de Montvalent, le château de Mirandol, et on aperçoit également le village de Gluges. Abrité par les falaises, comme perché sur un nid de nature, je tombe instantanément sous son charme. Peut-être allons-nous prolonger un peu nos vacances en Vallée de la Dordogne et aller lui rendre visite demain ou ce soir ? 

Je laisse les plannings derrière moi pour profiter de l’instant présent, et je souris en pensant à toutes les aventures qu’il nous restent à vivre, tout en sentant à mes côtés la chaleur de ceux que j’aime. Je sais qu’ils pensent la même chose, tout en grignotant les fraises du marché que j’avais emportées pour le goûter…

fr
Nos suggestions