Safaraid_Vayrac_NovaCraft
©Yoann Heurtevent

Échappée à deux de 4 jours en canoë

Ça y est, c’est décidé, je vais me lancer ! Ça fait déjà quelques fois qu’elle en émet l’idée, je vais la demander en mariage. Maintenant, je dois trouver le lieu parfait, le moment dont elle se souviendra toute sa vie. On a déjà discuté de nos vacances à deux pour septembre. On a envie de ralentir, prendre le temps, partir à l’aventure et découvrir ensemble. 

La quête

On veut des vacances différentes et maintenant que j’ai cette bague à lui offrir, je voudrais aussi des vacances mémorables. Je parle de mon projet à mon meilleur ami. Il me dit alors qu’à seulement 2 h 30 de Bordeaux, il est parti avec sa petite famille en Vallée de la Dordogne et qu’ils en gardent un souvenir intarissable

Laissons-nous porter...

Dès le lendemain, je me penche sur cette option de destination et me rends compte de la richesse de la Vallée. Et quoi de mieux pour découvrir la Vallée de la Dordogne que de la visiter depuis la rivière même ? En quelques clics, je découvre la compagnie de location de canoës-kayaks, Safaraid. L’offre s’adapte à nos envies, le séjour est accessible aux débutants et les réponses à mes questions sur l’organisation ont été très rapides (j’ai même quelques conseils sur les meilleurs spots pour la demande !).

Le soir venu, j’annonce à ma chère et tendre que cette année, les vacances, c’est moi qui m’en occupe ! Le seul indice ? La destination. Je vais lui concocter un étonnant voyage…

Présentation du château de la Treyne
Légende de la vidéo manquante

L'itinéraire

Pour nous, ce sera bivouac et bagages dans notre canoë canadien. Depuis notre rencontre, l’aventure nous a toujours animée et cette option de séjour est un bon mix entre aventure et découverte tranquille.

Nous partirons donc de Monceaux-sur-Dordogne près d’Argentat et nous rendrons jusqu’à Souillac en 4 jours. Les étapes prévues pour ce séjour sont d’une durée raisonnable, environ 3 h 30 à 4 h en temps de pagaie. Tout est prêt, il ne nous reste qu’à préparer nos sacs à dos… et ne pas oublier la précieuse petite boîte.

La première rencontre

Au fil des kilomètres avalés, les routes se rétrécissent et deviennent sinueuses. Le coffre est rempli de nos sacs à dos et de notre soif de découverte. Sa manière de me décrire les villages qu’elle voudrait visiter, guide dans les mains à l’appui, me prouve qu’elle a hâte ! Et pour tant de raisons, moi aussi…

Le briefing se fait la vieille du départ pour avoir toutes les informations sur le séjour. Arrivés à Vayrac, l’accueil est chaleureux, les explications claires et les supports papier en appui nous rappellent les informations essentielles. Nous nous projetons comme de véritables aventuriers.

Pour ce soir, nous dormons au camping Les Granges réservé directement par Safaraid. Notre logement est proche de la rivière. Elle nous apporte fraîcheur et bruits d’eau apaisants. Notre première rencontre avec ses reflets ne nous déçoit pas. Le coucher de soleil arrive, il est temps de commencer à jongler avec nos affaires pour que tout rentre dans nos bidons. Une véritable mission !

De Monceaux à Beaulieu-sur-Dordogne

Notre lever se fait en même temps que celui du soleil. L’air est frais et brumeux, mais peu importe, nous sommes prêts à démarrer. Nous sommes emmenés à Monceaux-sur-Dordogne. Ça y est, le départ est lancé ! Nous en prenons plein les yeux par la variété des paysages entre Lot et Corrèze. Après quelques conseils de Safaraid sur comment barrer notre embarcation, nous partons à l’assaut de la rivière.

Nous sommes seuls au monde. La rivière nous appartient. Il n’y a qu’elle, la Vallée et moi. Les courants nous portent au fil de l’eau, c’est une déconnexion totale et une reconnexion entre nous. On s’émerveille, s’éclabousse, se pose, nage, repart, rit, observe…

Notre halte pour ce soir se fera à Beaulieu-sur-Dordogne. C’est un bond dans le temps, un village typique et où l’on vit, pour de vrai. Le marché de pays nous permet de découvrir les produits locaux et le bien mangé corrézien. Nous retombons amoureux, des bons produits, de la nature environnante, mais surtout du temps passé ensemble. Le temps s’écoule au ralenti et nous nous éclipsons vers notre campement à Huttopia qui nous attend.

La suite de notre périple

Les jours suivants nous comblent tout autant que le premier. Entre forêts, falaises, châteaux et animaux, le spectacle que nous offre la nature associée au patrimoine est époustouflant ! Le fait de voyager seul en itinérance ne fait qu’accentuer ce sentiment de liberté immense.  C’est une reconnexion aux choses vraies. Le bivouac du soir est un moment privilégié de partage et de tranquillité.

Nous arrivons au rythme de l’eau et de nos coups de pagaie au lieu recommandé par l’équipe Safaraid pour ma demande. Tout est prêt ! J’ai discrètement acheté une bouteille de champagne, amené 2 coupes et la bague est à portée de main.

La demande

Arrivés sur la plage face au château de la Treyne, mon cœur se met à battre plus fort. La lumière sur le château est parfaite. Elle est magnifique. Je mets un genou à terre, la regarde dans les yeux et récite le monologue que je me répète en boucle depuis des semaines. Mais rien de ce qui était prévu ne fut dit. Je me laisse porter par les mots qui me viennent au moment présent en la regardant. Nos sourires ne nous quittent plus.

C’est fiancés et plus unis que jamais que nous retournons sur Bordeaux quelques jours après ce séjour insolite et inoubliable. Il est temps de retrouver nos familles et amis, d’annoncer cette belle nouvelle et de commencer à organiser notre heureux événement.

Et pourquoi ne pas revenir en Vallée de la Dordogne pour se dire oui ?

Inspiration week-ends...

fr
Nos suggestions