Faire la fête en fanfare les 13 et 14 juillet 2019 à Martel: ambiance jusqu'au bout de la nuit au Festival des bandas!

Le Festival des Bandas

On est samedi, il est 18h et ça commence déjà à s’agiter dans les rues de Martel. A travers la fenêtre des maisons du village, on peut voir tous ces jeunes en rouge et blanc remonter la rue de l’Eglise d’un pas rapide vers le centre du village. On peut entendre leur rire et ressentir leur excitation même à l’intérieur de la maison. 
Intrigués par toute cette agitation, les touristes et les familles les suivent d’un pas plus lent. Ils profitent de ce moment pour découvrir les petites rues et les maisons typiques du coin. Ils prennent le temps de savourer chaque instant car après tout c’est quand même les vacances !

On finit de se préparer en enfilant notre t-shirt blanc et en ajustant notre bandana rouge dans les cheveux et on est enfin prêt pour ce moment tant attendu de l’été. On a le cœur qui bat, ça y est on y est ! Le Festival des Bandas va commencer !

Ambiance festive au top

Petites rues, places ou encore commerces sont animés par les six groupes de Bandas en compétition. Vêtus avec leur propre code couleur, ils déambulent dans tout Martel pour mettre l’ambiance jusqu’au bout de la nuit

On se laisse donc emporter par leur musique festive qui rappelle l’ambiance des anciennes fêtes traditionnelles que nos parents et grands-parents attendaient avec impatience. Chaque bandas revisite les chansons populaires avec des airs dérivés de jazz, de blues et teintés de salsa tout en restant à la pointe de la modernité !
Alors bras-dessus bras-dessous, on danse et on chante les chansons à s’en casser la voix. 

On se glisse parmi la foule, on s’arrête à tous les coins de rue pour dire bonjour et rencontrer des nouvelles personnes.  On retrouve les copains d’enfance aux buvettes, on boit des coups, on rigole et on se remémore nos souvenirs heureux.

La musique bat son plein sous la halle de Martel, on est sur les estrades à taper dans les mains et taper du pied pour entrainer les gens à s’amuser comme nous. 

La fête jusqu'au bout de la nuit

2h30, la musique s’arrête mais la soirée continue. On suit les copains pour finir la nuit et se raconter toutes les choses que l’on n’a pas eu encore le temps de se dire. 
Le petit matin approche et l’on peut sentir dans tout le village l’odeur des viennoiseries et du pain frais. Un arrêt à la boulangerie est obligatoire pour bien commencer la journée. On « casse la croute » avec les copains au bar du rond-point et la musique des Bandas recommence. Oui la fête n’est pas encore finie.

17h, la fatigue commence à se faire ressentir mais on attend que le gagnant de ce concours de Bandas reçoive le trophée : les Marteaux d’Or. Il est maintenant temps de rentrer à la maison avec des souvenirs plein la tête, impatients de revenir l’année prochaine car oui c’est ça le Festival des Bandas à Martel

Alors que faites-vous ce 14 juillet ? 

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.