Le recette de Pascal du Bistrot Le Puymule

Les Merveilles, ces petits beignets qui nous font fondre de plaisir et que l'on déguste encore aujourd'hui avec un plaisir enfantin. A chaque bouchée, c'est une bouffée de nostalgie qui nous renvoie dans la cuisine avec notre Mamie où l'on s'appliquait à découper les losanges qui allaient gonfler dans l'huile chaude.

Une tradition culinaire régionale ?

Les Merveilles, un classique de la pâtisserie en Vallée de la Dordogne, normalement éphémère puisqu'elles sont habituellement préparées et dégustées pendant la période de Carnaval. Cette tradition nous vient de la religion chrétienne  il était de coutume de manger copieusement et de consommer des aliments gras pendant la période de Mardi gras, juste avant le carême qui était une période de jeûne. Les repas se terminaient par des pâtisseries, crêpes, beignets qui permettaient d’utiliser le beurre, les oeufs… aliments interdits pendant toute la durée du carême.
On retrouve cette tradition culinaire dans toute la France avec des recettes différentes et des noms qui varient comme les bugnes dans la région de Lyon ou encore les oreillettes en Provence.

D'où lui vient son nom ?

Le nom de « Merveille »  remonterait au XVIIIe siècle. Il marquait le retour aux desserts « riches » de l’époque du carnaval et du mardi gras. A moins que ce soit le seul mot qui nous vienne à l'esprit lorsqu'on le déguste ;-)

Une madeleine de Proust

C'est une véritable recette de grand-mère qui nous fait retrouver les parfums d'antan et nous replonge dans les souvenirs d'enfance où l'on se jetait sur le saladier rempli de ces petites choses moelleuses et sucrées. On les dévorait ensuite jusqu'au dernier, en se léchant les doigts plein de sucre.

La recette

©Bistrot Le Puymule

 

Un petit plaisir sucré facile à réaliser qui ravira petits et grands gourmands.

Bien évidemment chaque famille à "sa" recette que l'on transmet de génération en génération et je vous partage içi la mienne que je propose dans mon Bistrot.

 

 

 


Préparation 25 min
Cuisson 20 min

Pour 8 à 10 personnes

  • 1 kg de Farine
  • 2 verres de lait
  • 1 pincée de sel
  • 200 g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 4 oeufs
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 c à soupe de rhum
  • 100 g de beurre
  • sucre glace

 

  • Mettez le beurre à fondre dans le lait chaud, ajoutez le sucre, le sucre vanillé et le rhum, remuez bien. Versez ensuite la farine dans une jatte, ajoutez le sel et la levure,mélangez puis incorporez peu à peu le lait et les oeufs, pétrissez soigneusement et laissez reposer 3h.
  • Etalez la pâte à l'aide du rouleau à pâtisserie, puis découpez-la en bandes accolées et entrelacées de 10 à 12 cm formant une grille, puis faites frire et dorer dans l'huile très chaude mais non fumante. Déposez-les sur un papier absorbant et laissez-les refroidir un moment. Dégustez saupoudrer de sucre glace.

Excellent au goûter ou à la fin d'un repas avec un verre de vin paillé.

Recette proposée par le Bistrot Puymule à Saint-Céré.

 

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.