© Domme Jour De Marché | Déclic & Décolle
Domme

une bastide attachante et singulière

Domme est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Dordogne (Périgord Noir), en région Nouvelle-Aquitaine. Cette bastide royale du XIIIème siècle est l’un des « Plus Beaux Villages de France« .

DommeDomme
©Domme

À fleur de brume…

Vous pensiez qu’en Périgord, seuls les châteaux forts avaient l’étoffe de jouer les sentinelles du haut de leurs éperons rocheux ? Eh bien détrompez-vous ! Quelques villes ont également eu cette audace. Et avec talent de surcroît, à l’image de la noble bastide de Domme qui, non contente d’afficher fièrement sa position dominante sur la Vallée de la Dordogne, ne s’offusque aucunement de faire en plus son intéressante ! Une pointe de mystère templier par-ci, une jolie coquetterie souterraine par-là, la belle intrigue, surprend, envoûte… Et vous n’échapperez pas à son charme redoutable !

Il est encore tôt. Le brouillard enveloppe toute la vallée. C’est l’occasion parfaite pour partir à la rencontre de la bastide de Domme, juchée sur son abrupte falaise. Du moins l’imagine-t-on, car pour l’instant, elle reste désespérément invisible…

Depuis le village de Cénac, en contrebas, la montée se fait lentement, au rythme des nombreux lacets. Le sommet se profile, et l’arrière de la bastide apparaît, complètement dégagé. Seriez-vous arrivé trop tard ?

Le temps de garer la voiture sur l’un des parkings extra-muros, et vous voilà déjà en train de hâter le pas pour atteindre votre but. Vous entrevoyez à peine la fameuse Porte des Tours. Des ruelles escarpées, bordées d’accueillantes maisons en pierre blonde, succèdent aux remparts massifs. Elles aussi aimeraient vous trouver moins pressé. Mais impossible de vous arrêter, car un spectacle féerique vous attend, et il ne va pas durer !

Le Belvédère de la Barre est enfin tout proche ! D’ordinaire, on s’y presse pour admirer l’un des plus beaux panoramas du Périgord. À 150 mètres au-dessus de la rivière, l’emplacement offre une vue fantastique sur la Vallée de la Dordogne et quelques-unes de ses pépites, dont la Roque-Gageac, Beynac, ou encore Castelnaud. Mais ce matin, c’est une autre surprise qu’elle vous réserve, tout aussi somptueuse qu’éphémère. Approchez vous du parapet…

Wouhaou ! Juste en-dessous de vous, un océan de brume s’étale à l’infini, ne laissant émerger que les hauteurs de la cité. L’image est grandiose, et divinement apaisante. Laissez-vous aller à la contemplation et dites-vous que c’est une bien agréable journée qui s’annonce…

Pari osé pour une bastide royale

Encore tout à votre douce béatitude, vous vous prenez à penser à ceux qui ont imaginé ce petit miracle architectural. Ancrer une ville à cet endroit n’a pas dû être une chose aisée au Moyen Âge. Pourtant, un roi de France y a cru au XIIIème siècle…

Louis III le Hardi : un surnom glorieux, pour un souverain qui n’a guère marqué l’Histoire. Toutefois, reconnaissons-lui un succès : eh oui, c’est grâce à sa volonté qu’il vous est aujourd’hui donné de pouvoir arpenter l’une des plus atypiques et élégantes bastides du Périgord ! 

Sur ce promontoire hautement stratégique, notre humble roi ambitionnait d’asseoir le pouvoir du royaume de France, face à l’arrogant royaume d’Angleterre. Le mouvement des « villes neuves » étant parallèlement en plein essor, c’est tout naturellement qu’il opta pour ce type de place forte.

Le choix était audacieux, compte tenu des contraintes du relief. Il a ainsi fallu s’adapter, et le fameux plan en damier, si caractéristique des bastides, s’est finalement transformé en trapèze, ponctué de deux places au lieu d’une. Ces petites libertés de conception ont fait de Domme une ville à la forte personnalité. Mais c’est loin d’être la seule raison de sa singularité…

Une fantaisie inattendue !

Le brouillard a fini par se dissiper, laissant apparaître des paysages verdoyants, soulignés par les gracieux méandres de la Dordogne. Autour de vous, la cité se réveille doucement.

L’église Notre-Dame de l’Assomption et son imposant clocher-mur vous observent avec bienveillance. Devant les échoppes d’artisans de l’incontournable Grand Rue, on s’active. Avant de repartir, vous ne manquerez pas d’aller y faire quelques emplettes « made in Périgord« , histoire de satisfaire à la tradition des bastides, qui étaient surtout des lieux dédiés au commerce. D’ailleurs, le roi avait accordé à Domme le rare privilège de battre sa propre monnaie, afin de faciliter les échanges. Place de la Rode, la superbe maison du batteur de monnaie en témoigne toujours.

Une grotte ?!

Cette fameuse halle, l’élément fédérateur des bastides, là où toute la vie économique se déroulait. Mais aujourd’hui, point de marché sous les solides colonnes. Et pour cause : depuis 1954, le bâtiment sert d’entrée… à une grotte naturelle ! Eh oui, en plein milieu du village, ce qui est unique en France ! La galerie, parcourue d’une impressionnante forêt de concrétions, s’étend sur 450 mètres, sous les maisons. Elle débouche sur la falaise, au niveau de l’esplanade du Jubilé. Quant à la remontée, c’est en ascenseur panoramique qu’elle s’effectue, avec évidemment une vue imprenable sur la Vallée de la Dordogne…

Une histoire mouvementée,

et un soupçon de mystère...

Vous aurez sûrement remarqué que depuis votre arrivée à Domme, tout n’est que beauté, paix, harmonie et douceur de vivre. Malheureusement, ce ne fut pas toujours le cas !

La guerre de Cent Ans, les guerres de Religion, la révolte des Croquants… La bastide a souffert, et elle n’a pas oublié son passé agité. Ses pierres racontent sa première fonction de bastion militaire, et en particulier ses fortifications, avec ses trois portes, dont l’emblématique et si photogénique Porte des Tours. Vous savez, celle que vous avez un peu « snobée » à votre arrivée ! Il est temps d’aller la saluer, d’autant qu’elle abriterait d’étranges graffitis templiers…

Et voilà, le mot magique est lancé, et votre curiosité est à son comble ! Mais sachez que le mystère est toujours entier. En effet, si la légende raconte que certains Templiers auraient été emprisonnés au sein de cette Porte des Tours, laissant derrière eux un code énigmatique, rien n’atteste formellement de leur présence à Domme. Le doute plane encore. Par contre, face aux croix et autres émouvants symboles, rien ne vous empêche d’y aller aussi de votre petite interprétation. Qui sait, peut-être y verrez-vous l’évocation du Graal ?…

« Visitez Domme, vous allez adorer ! » … Assurément, celle que l’écrivain américain Henry Miller avait affectueusement surnommée « l’Acropole du Périgord« , ne pouvait pas rêver meilleur slogan !

A voir, à faire...

à Domme

A voir, à faire à Domme

  • Déambuler dans les ruelles
  • Profiter du point de vue de la Barre de Domme
  • Faire un tour de petit train
  • Déjeuner en terrasse

A voir, à faire à moins de 10 minutes de Domme

A faire quand il pleut à Domme

A faire en famille à Domme

Pique-niquer et Se baigner
Points de vue, panoramas
Parking
fr
Nos suggestions