La Brème commune

Poisson blanc souvent boudé par les pêcheurs pour son manque de qualité gustative, la brème permet de belles pêches au coup en plan d’eau. Découvrez toutes ses caractéristiques dans cette page.  

Caractéristiques et description : 

La brème commune ou grande brème du latin (Abramis brama) est un autre représentant des cyprinidés. Très présente, elle permet de belles pêches au coup. Comme la carpe,  sa bouche est protractile afin de mieux fouiller la vase. Son corps est assez compact, aplatit latéralement, la brème est bossue entre la tête et la nageoire dorsale. Petite, elle est argentée, sa couleur foncée devient grise verte à l’âge adulte. Taille moyenne 25 à 50 cm pour un poids compris entre 1,5 et 3 kg. Exceptionnellement, elle peut atteindre 65 à 70cm.

Répartition :   

La brème commune occupe toute l’Europe du nord jusqu’à la Russie occidentale.

Mœurs :

La brème est un poisson grégaire qui vit en banc de quelques individus à plusieurs centaines. Elle fréquente les cours d’eau calmes, grandes rivières, lac et plans d’eau ou elle fréquente les fonds vaseux.

Reproduction :

La période de reproduction est entre mai et juin, la température de l’eau doit être supérieure à 13°. Elle se fait dans la végétation des eaux peu profondes. On peut noter des cas d’hybridation avec le gardon et le rotangle, ce qui donne des poissons stériles présentant des caractéristiques des deux poissons.

L’alimentation de la brème :

La brème se nourrit sur le fond des cours d’eau, elle fouille la vase à la recherche de petits invertébrés, vers, larves aquatiques, escargots ou moules d’eau douce. On peut la pêcher avec des asticots, des vers, du maïs. 

Les techniques de pêche la brème : 

  • Pêche au coup
  • Pêche à l’anglaise
  • Pêche au feeder

Règlementation de la pêche à la brème :

La brème peut se pêcher toute l’année dans les cours d’eau de 2ème catégorie.

Consultez notre page règlementation de la pêche en Vallée de la Dordogne.

Le plus gros des poissons, facile à attraper !