Parc animalier de GramatParc animalier de Gramat
©Parc animalier de Gramat|CRTL Occitanie
Une étonnante sortie

Parc animalier de Gramat

Parc zoologique

Clément Viguié

“La nouvelle ménagerie est une mine d’or pour les petits et les personnes en situation de handicap car elle favorise l’apprentissage du respect de l’animal par le contact”

Portrait Clement Viguie Parc Animalier GramatPortrait Clement Viguie Parc Animalier Gramat
©Portrait Clement Viguie Parc Animalier Gramat

Clément Viguié est responsable animalier et capacitaire : il veille à la sécurité, aux conditions d’élevage et au respect des règles de bien-être animal au sein du parc zoologique. Ce diplômé d’un BTS Environnement a d’abord commencé ici comme animateur à l’âge de 16 ans. Après une Licence en Système d’Information Géographique, il est revenu travailler dans ce lieu qui le passionnait déjà.

Et pour cause ! Dans cet espace, géré par l’association pour l’Étude et la Protection de la Faune et de la Flore du Causse, vivent pas moins de 150 espèces réparties sur 42 hectares, avec 5 conservatoires d’animaux domestiques dont les vieilles races (ovins, caprins, équins, bovins et volailles), mais aussi des races sauvages tels que les bouquetins ibériques ou encore les bisons d’Europe.

Dynamique, le parc développe constamment des aménagements et des outils pour répondre à ses objectifs : la conservation, l’éducation, la recherche et le bien-être animal. Les enclos permettent, à titre d’exemple, de rentrer en immersion avec les animaux, favorisant une expérience d’observation optimale.

Nous proposons une large palette d’animations autour du monde animal, ainsi que huit parcours pédagogiques en lien avec l’Éducation Nationale.

Clément a d’ailleurs mis en place, au début de sa carrière, des activités comme “soigneur d’un jour”, un accompagnement privilégié (à partir de 8 ans), en compagnie du soigneur. “Nous avons également noué des partenariats avec des structures s’occupant d’enfants en situation de handicap” tels que les IME, les instituts de Leyme ou de Fons.

La nouvelle ménagerie est une mine d’or pour les petits et les personnes en situation de handicap car elle favorise l’apprentissage du respect de l’animal par le contact.

Du côté des projets et des nouveautés, le parc n’est pas en reste. Cet été se tiendra un spectacle d’ombres chinoises autour des Fables de La Fontaine, un parcours sensoriel ‘Apprenti apiculteur’ ou encore des nocturnes ‘Mange avec les Ours’, comprenant un dîner et le nourrissage des animaux.

Souhaitant devenir un site de référence dans la transition vers un tourisme durable, le parc va prochainement réaliser des investissements importants : la création d’un système de filtration en phyto-épuration avec conservation de zones humides et réaménagement des bassins ; l’installation de panneaux solaires ; l’aménagement d’un circuit d’interprétation autour de la faune et de la flore locales en lien avec le Parc naturel régional des Causses du Quercy ; l’installation de bornes de recharge électrique, jusqu’à la mise en place de vaisselle réutilisable au restaurant.

fr
Fermer