Ca va remuer du balkan dans la nouvelle programmation du Festival Ecaussytème 2019 !

La rock star yougoslave, Goran Bregović, est de retour avec son ensemble bulgare, l’Orchestre des mariages et enterrements ( Weddingand Funeral Orchestra ), au Festival Ecaussysteme 2019, après un passage mémorable en 2015.

Le compositeur des BO déjantées du 'Temps des gitans' (1990), d' 'Arizona dream' (1993) et d' 'Underground' (1995), les films mythiques d’Emir Kusturica, va nous ravir à nouveau de son mélange inimitable des balkans : musique traditionnelle, rythmée de rock, pop, musique classique et religieuse, reggae, tango, musique électronique,... et d’une folie punk et orchestrale d’Europe centrale.

Un univers tout entier au carrefour des civilisations, une cacophonie joyeuse de synagogues, églises et mosquées, un foutrac rythmé d’Orient et d’Occident. Goran Bregović et son Orchestre des mariages et des enterrements ont parcouru tous les continents du monde et effectué plus de 3000 concerts. Un honneur de l’avoir à Gignac ! Quoi de plus festif mais aussi tragique que ce nouvel album Three Letters From Sarajevo, écrit pour des artistes arabes, juifs, espagnols, anglais qu’affectionne l’artiste : le regretté Rachid Taha, Asaf Avidan, Zied Zouari, Riff Cohen, Bebe...

Entre temps il aura peut-être sorti un deuxième opus avec orchestre symphonique. On ne peut que saluer l’énergie, la poésie, la liberté et la générosité de ce compositeur iconoclaste amoureux de la France et optimiste forcené.

«J'ai une devise : qui ne devient pas fou n'est pas normal»