Une journée à bord d'une voiture vintage en Vallée de la Dordogne

Week-end entre nous

On prévoyait depuis longtemps un petit week-end entre filles, pas trop loin de la maison mais dépaysant, histoire de se mettre au vert  et de passer du temps ensemble. Du coup, on a opté pour la Vallée de la Dordogne pour le côté nature et la location d’une 2CV vintage pour l’aventure. Un road trip à la Thelma et Louise sans Brad Pitt mais au dénouement beaucoup moins tragique (Attention spoiler : tout se termine merveilleusement bien). 

A nous la liberté, les petites routes de campagne, le vent dans les cheveux ! Mais avant tout, il faut apprendre à passer la première…

Samedi matin

Il fait très beau, pas un nuage pour masquer le bleu du ciel. La nature est en pleine éclosion, les seuls bruits se résument au bourdonnement distant des insectes et au chant amoureux des oiseaux. On est contentes, on va pouvoir débâcher le toit pour rouler !
Première étape de notre périple, la location de la 2CV à côté de Rocamadour. Benoit de Roc n’ Roule nous laisse le choix de la couleur : Azur, Tropique ou Gauloise ? Azur, bien sûr ;)))

C'est parti !

Benoit nous suggère plusieurs  circuits. Nous, on veut tout voir : les villages en pierre, la rivière, les petites routes de campagne, un bon resto…On veut tremper les pieds, s’allonger dans l’herbe, respirer l’air pur, faire le plein de souvenirs…Benoit nous propose un panier pique-nique. On hésite mais le resto l’emporte.
Allez, on débâche, on essaye les vitesses (Benoit est extrêmement patient), on s’installe. Le volant est gigantesque, pas de direction assistée mais les sièges sont étonnamment confortables. Cette fois, nous sommes prêtes pour un circuit de 136km qui promet d’être magique.

Première étape : Rocamadour

Rocamadour

L’arrivée par le belvédère est époustouflante. Les églises, en équilibre à flanc de rocher, dominent les maisons en contrebas. Demain on revient pour visiter le Sanctuaire et la cité à pied, gravir le grand escalier des pèlerins et voir la fameuse statue de la Vierge Noire
On s’arrête quelques minutes en silence pour admirer la vue, en imaginant ces rois, chevaliers et simples fidèles qui se sont eux aussi figés ici, avec la même émotion,  pendant un millénaire.

Lacave, Meyronne, Creysse

On repart direction Lacave, petite route sinueuse longée de murets en pierre sèche qui nous conduit vers le château de Belcastel, dominant la rivière. En contrebas, l’Ouysse a taillé son lit dans les falaises calcaires. Son eau bleu-vert jailli des profondeurs en résurgences avant de se jeter dans la Dordogne. 
On longe la rivière jusqu’à Meyronne avant d’enjamber le pont. Arrêt photo obligatoire sur les grandes falaises du Rocher Sainte-Marie avant de bifurquer à droite vers Creysse.

Creysse est un tout petit village plein de charme, où les tours et les maisons s’enroulent jusqu’à l’église unique en France car elle est la seule à posséder une double abside. Pendant des siècles, c’est ici que les pèlerins traversaient en bac la Dordogne pour rejoindre Rocamadour. On s’accorde une pause pour flâner dans les ruelles fleuries,  de la halle au bord du ruisseau jusqu’à l’église. Le clocher sonne 11 coups, l'heure du déjeuner approche... 

Pause déjeuner à Martel

Direction Martel, étape historique gourmande incontournable en Vallée de la Dordogne. On gare notre bolide sous les platanes pour rejoindre le centre-bourg à pied. Devant nous, une tour immense, un des nombreux édifices qui a donné à Martel le surnom de « La Ville aux 7 Tours ». Apparemment il y en a bien plus mais on n’a pas compté, notre attention est focalisée sur le menu. 

Le déjeuner est succulent, produits frais et locaux servis avec le sourire... Tout ce qu'on aime :)
Une petite balade digestive dans les ruelles de Martel s'impose: boutiques chics, des petits restaurants partout, les gens prennent un café au soleil en terrasse. On passe sous la halle du XVIIIè, devant l’église et de beaux bâtiments à l’architecture médiévale. Martel est une belle découverte sur tous les plans, on reviendra c’est sûr pour y passer plus de temps.
Mais on veut profiter de notre aventure en 2CV, surtout que là, on devient des pros du volant. On a même trouvé la clim/chauffage : une manette qui passe du point bleu à gauche au point rouge à droite. 

Collonges-la-Rouge

20 minutes de route et de nombreux tournants plus tard, on arrive à Collonges-la-Rouge. Le village s’appelle ainsi car il est entièrement construit en grès rouge. Magnifique. Il  mérite vraiment d’avoir été le premier  à avoir été labellisé parmi les « Plus Beaux Villages de France ». On flâne, on s’extasie devant des manoirs, des maisons aux tourelles improbables…
Eblouies par le bleu du ciel, le vert des collines et le rouge des pierres, on aimerait que cette journée ne s'arrête jamais.

Curemonte

Vers Curemonte

Bye bye Collonges-la-Rouge, hello Curemonte ! Quelques kilomètres les séparent mais l’ambiance est tout autre. Curemonte se dresse sur une crête, petit village avec 3 châteaux et 3 églises à lui tout seul. Encore un autre parmi les « Plus Beaux Villages de France » ! Décidément, nous sommes gâtées…

Après avoir profité de la vue, on s'arrête à Lou Pé Dé Gril. Francine et Maurice nous accueillent en expliquant que cela veut dire "Le pied du grillon" en Occitan avant de nous servir un petit verre de liqueur aux fleurs de pissenlit, leur spécialité. Une concoction comme nulle part ailleurs, sucrée et faite entièrement maison. Tellement bon que l'on repart avec 3 bouteilles dans le coffre ;))

Beaulieu-sur-Dordogne

Chemins de traverse jusqu’à Beaulieu-sur-Dordogne, la route est belle, on goûte au vrai bonheur. L’après-midi avance trop vite. Ce n'est pas le cas de notre véhicule mais c’est exactement pour ça qu’on l’aime !
Beaulieu est une autre belle découverte, on fait une pause à l’abbatiale pour admirer le célèbre tympan sculpté avant de descendre jusqu’à la chapelle des Pénitents, au bord de l’eau. Tiens, une gabare qui passe…

Château de Castelnau

A l'assaut d'un château !

La route nous conduit ensuite à Prudhomat, et plus exactement au château de Castelnau-Bretenoux, une magnifique forteresse médiévale qui nous impressionne par sa taille et sa couleur flamboyante. Sous le château, notre 2CV semble faire du hors-piste : on emprunte une route pavée, on passe sous un petit porche en pierre…Ca passe, juste, mais ça passe :)

 

 

Sauvé de la ruine par un chanteur d’opéra au début du siècle dernier, le château possède une grande collection de mobilier et œuvres d’art glanée par son excentrique propriétaire.

Il nous reste seulement 2 heures et demi avant de rendre la voiture mais nous sommes déterminées à terminer le parcours : Trois des « Plus Beaux Villages de France » d’affilée ?! Mais oui on peut le faire ! 

Carennac

Sur les bords de la Dordogne, on déambule dans le dédale des rues de Carennac, à la découverte des bâtiments médiévaux et Renaissance superbement préservés puis l’ensemble monastique, l’église, le tympan, le prieuré clunisien… On respire l’histoire, comme transportées dans une autre époque. On prend encore un peu de temps pour s’imprégner du lieu, du sentiment de paix qui émane des pierres.

Puis on reprend le volant, sur le petit pont un monsieur nous sourit. « J’avais la même ! » nous dit-il «  C’était toute une époque ! ».  Des époques… On en a traversé beaucoup aujourd’hui …

Direction Loubressac  et Autoire !

Panorama magique sur toute la vallée, paisibles ruelles fleuries et la lumière commence à prendre des tons ocres . Loubressac domine à perte de vue.
Au pied de la colline, Autoire affiche des manoirs plus rocambolesques les uns que les autres. On s’imagine habitant dans une des ces tourelles, comme des princesses. Une impressionnante cascade en amont alimente le ruisseau qui traverse le village, entouré de falaises. C’est notre dernière étape mais nous finissons vraiment en beauté.

On amorce le retour, une vingtaine de kilomètres pour ramener notre 2CV chez elle. Demain elle vivra de nouvelles aventures et nous aussi. On passe à côté du Gouffre de Padirac. Et si on y allait demain ? On aurait vraiment dû prévoir une semaine de vacances…

Bonnes adresses:
Location de 2CV à Rocamadour : Rocn'Roule
Les restaurants à Martel : Cliquez ici
L'apéritif aux Fleurs de Pissenlit: Lou Pé dé Gril

Pour en savoir plus sur tous les jolis villages que nous avons traversé, cliquez ici

Cette aventure a été vécue par :
Marielle, au volant
Cathy, à la navigation
Cécile, à la photo

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.