La Loche Franche

Pas facile à pêcher à cause de sa petite bouche et difficilement visible à cause de ses mœurs nocturnes, découvrez la loche, membre atypique des poissons blancs.

Caractéristiques et description : 

La loche, de nom latin « Barbatula barbatula » est un membre de la famille des cobitidés. Très facilement reconnaissable, son corps est long et cylindrique blanc dessous et tacheté de noir sur les flancs et le dos. La tête est petite et comporte 6 barbillons, 4 à la lèvre supérieure et 2 à la lèvre inférieure. Les écailles sont très petites et fines. La taille adulte varie entre 6 et 10 cm.

Répartition :   

La Loche Franche est présente de la Catalogne à l’Oural en Russie, avec l’Irlande, la Grèce et les pays des Balkans. 

Mœurs :

Poisson solitaire, de fond, on le rencontre dans les galets en bordure de courants. Rarement visible le jour, la loche se cache sous les galets et sort se nourrir la nuit. Elle fréquente les eaux bien oxygénées dans les mêmes zones que la truite fario et le chabot. 

Reproduction :

La reproduction intervient en avril et mai dans les pierres et la végétation en bordure des courants. Les œufs sont gardés par le mâle.

L’alimentation de la loche :

La loche mange toutes les petites proies qu’elle peut trouver au fond de la rivière : petites larves et crustacés, mollusques et algues.

Les techniques de pêche : 

La loche est un poisson bien présent mais sa petite bouche ne permet pas de la pêcher !

L’autre petit poisson de fond, discret et mystérieux