© DAN COURTICE

L'aventure en canoë au fil de l'eau sur la rivière Dordogne

Au premier coup de pagaie, mes battements de coeur s’apaisent pour suivre le rythme de la Dordogne… L’eau qui s’écoule paisiblement et balaye les notifications incessantes du quotidien, le parfum de la nature environnante apporté par le vent, cette sensation d’immensité et de douceur qui semble se transmettre à tout ce qui touche la rivière : la magie opère.

Jour 1 : gastronomie locale, sieste au bord de l’eau et concours de ricochets

La journée a commencé sous les meilleurs auspices, avec une visite de Carennac, classé parmi les Plus Beaux Villages de France : cette aventure de 2 jours au fil de l’eau sera l’occasion parfaite pour découvrir les pépites de la Vallée de la Dordogne dans un cadre idyllique ! Notre guide de Carennac Aventure nous explique le parcours de canoë, et nous montre quelques points de repère sur une carte pour faire une pause à l’ombre et prendre le temps.

En avant, toute ! 

Les rires des enfants, le bruissement du vent sur la berge, le “Eh bonjour !” claironné au loin par des promeneurs : le silence n’a jamais été aussi plein de vie ! Je pense aux impressionnantes falaises et aux galets tout doux qui partagent la même mère : celle qui lie tous les êtres en Vallée de la Dordogne. J’imagine aussi le mythique coulobre qui nous observe peut-être avec bienveillance depuis le fond de la rivière, et à la sieste qui nous attend, bercés par le doux clapotis de l’eau… J’ai presque l’impression que les hérons nous saluent sur le passage, tandis que les truites se faufilent sous le canoë et qu’une libellule curieuse fait une petite pause sur ma pagaie.

L’effort de la matinée est récompensé avec un avant-goût des spécialités locales à la Guinguette du Vieux Chêne pour le déjeuner : les produits de saison n’ont jamais été aussi savoureux ! 

Sans s’en apercevoir après avoir repris notre route au fil de l’eau, l’après-midi touche à sa fin et nous arrivons à Creysse au Camping du Port pour profiter des derniers rayons du soleil et y passer la nuit. Le moment parfait pour un petit concours de ricochets ! Le perdant devra préparer l’apéro, l’enjeu est de taille…

La soirée s’annonce douce dans ce bel endroit près d’un ancien séchoir à noix : baignade dans la rivière Dordogne ou dans la piscine pour les plus frileux, dîner à base de produits locaux sur la terrasse en prenant le temps de savourer chaque élément, et une nuit à refaire le monde depuis notre tente. Bonne nuit !

Jour 2 : pique-nique, château perché et grotte mystérieuse

J’ouvre les yeux, reposée et la tête encore pleine des souvenirs de la veille : j’oublie les horaires, les plannings et les to-do lists pour ne penser qu’à la rivière Dordogne et cette nouvelle journée à ses côtés.

Et elle nous a gardé encore bien des surprises… Tandis qu’on aperçoit au loin le Château de Belcastel tout en haut de la falaise, on découvre un peu plus loin l’accès à une grotte qu’on part explorer à bord de nos canoës. Le reflet de l’eau sur les paroies est presque hypnotique… Heureusement nos ventres nous rappellent à l’ordre : c’est l’heure du pique-nique ! 

L’arrivée à Pinsac sonne la fin de cette aventure, et c’est le coeur plein d’une sérénité nouvelle que je grimpe dans le bus pour arpenter les routes sinueuses jusqu’à notre point de départ : Carennac.

Promis : je reviendrai avec toute ma petite tribu.

fr
Nos suggestions