Opération Cadillac Corrèze - Image d'archivesOpération Cadillac Corrèze - Image d'archives
©Opération Cadillac Corrèze - Image d'archives|Service historique de la défense
14 juillet 2024

80 ans de l'opération Cadillac

L’un des plus importants parachutages d’armements pour la résistance

Lors de la Seconde Guerre mondiale, la Vallée de la Dordogne était un territoire stratégique pour la résistance, en raison de sa couverture forestière dense et de la présence de nombreux maquis. Le Lot et la Corrèze, notamment, offraient un refuge sûr aux combattants de la Liberté, et servaient de base pour mener des attaques contre les forces d’occupations allemandes.

L’opération Cadillac est le nom de code donné par les Alliés à un parachutage massif d’armements commandité depuis Londres pour la résistance française le 14 juillet 1944, quelques semaines après le débarquement de Normandie. Cette opération clandestine s’est avérée être un tournant majeur contre l’occupation nazie ! Elle était le fruit d’une intense collaboration entre les services de renseignement britanniques, américains et français.

Elle permit d’approvisionner 7 groupes de maquisards, dans les Vosges, le Cantal, la Corrèze, l’Ain, la Dordogne, la Haute-Vienne, la Saône et Loire, le Lot et la Creuse.

Un tournant décisif de la Libération s'est joué en Corrèze, le 14 juillet 1944Un tournant décisif de la Libération s'est joué en Corrèze, le 14 juillet 1944
©Un tournant décisif de la Libération s'est joué en Corrèze, le 14 juillet 1944|Archives, France Télévision

Entretenir le souvenir de l'Opération Cadillac

En Vallée de la Dordogne, la mémoire de cette opération salvatrice est encore aujourd’hui entretenue par des communes et des associations qui organisent des commémorations, en particulier sur le secteur de Loubressac, Miers et Carennac dans le Lot, ainsi qu’à Monceaux-sur-Dordogne et Saint-Julien-aux-Bois en Corrèze, en lien avec l’association Sintri Mémori, engagée pour la préservation du patrimoine local et la transmission aux jeunes générations, et l’association de loisirs aériens Corrèze Vol Libre.

En juillet 2024, pour l’anniversaire des 80 ans de cette opération historique, des festivités sont organisées dans le Lot et en Corrèze, avec des cérémonies commémoratives, des spectacles aériens et des parachutages.

Pourquoi l'opération Cadillac a-t-elle été organisée ?

En 1943, les maquis – des groupes de résistants – du Lot et de la Corrèze s’engagent dans la lutte armée contre l’occupant nazi et l’Etat français, ayant sombré dans la collaboration. Mais les forces de la résistance intérieure sont limitées dans leur action par le manque d’équipement militaire

Dès l’automne 1943, des premières cargaisons d’armes sont larguées par les Alliés à la frontière entre le Lot et le Cantal. Les premiers libérateurs atterrissent début 1944 sur le causse de Loubressac ; des agents du Special Operations Executive (SOE), qui amorcent sur place le travail de collaboration entre la résistance et les Alliés. Ils coordonnent des opérations de sabotage telles que le dynamitage de l’usine Ratier à Figeac, utilisée par la Luftwaffe pour la fabrication d’hélices. Des officiers du SOE atterrissent encore au printemps 1944 et contribuent à former les maquisards, prêts à soutenir les Alliés dans l’effort de la Libération.

Après le débarquement des Alliés en Normandie, le 6 juin 1944, les effectifs du maquis augmentent considérablement ! Ceux-ci multiplient alors les opérations de sabotages. Mais la répression de l’ennemi contre les civils et les résistants se renforce. Les maquis doivent aussi faire face sur le terrain aux troupes de la Wehrmacht.

Pour les aider, Winston Churchill et Dwight Eisenhower, la délégation militaire F.F.I. (Forces françaises de l’intérieur) à Londres et les responsables des parachutages en France, programment une vague de parachutage d’armements massif à destination de la résistance intérieure française : l’opération Cadillac.

Celle-ci sera une véritable réussite ! Les maquisards seront galvanisés par ce ballet aérien. La lutte finale contre l’oppresseur nazi pourra s’engager.

Les parachutages dans le Lot et en Corrèze

Un parachutage dans le Lot, sur le causse de Loubressac

Dans le Lot, c’est le terrain « Prunier » de Loubressac qui est choisi pour ce parachutage. Située sur un plateau calcaire isolé, la zone de réception couvre trois mamelons rocailleux et peu boisés. La zone connue des maquisards est facile à défendre du sol. Le 14 juillet 1944, apparaissent dans un ciel limpide, les avions libérateurs : 46 forteresses volantes, escortées par des chasseurs, arrivent au-dessus et Loubressac et le parachutage commence. Les Alliés parachutent 558 containers, soit près de 110 tonnes d’armes et de matériels.

Deux parachutages en Corrèze, aux lieux-dits les Chansèves et le Puy Quinsac

En Corrèze, deux terrains sont choisis pour ce parachutage d’envergure, avec leur nom de code :

  • à Monceaux-sur-Dordogne (Corrèze), au lieu-dit les Chansèves : Terrain Digger, avec 35 avions419 containers largués – 41 tonnes d’armes et munitions
  • à Saint-Julien-aux-Bois (Corrèze), au lieu-dit du Puy Quinsac : Terrain Trammond, avec 60 avions689 containers largués – 68 tonnes d’armes et munitions

Commémorations de l’Opération Cadillac

13 et 14 juillet 2024

Commémorations de l’opération Cadillac en Corrèze

Un week-end de commémorations et de festivités sera proposé les 13 et 14 juillet2024 par les communes de Saint-Julien-aux-Bois (site du Puy Quinsac) et de Monceaux-sur-Dordogne (site des Chansèves) en lien avec l’association Corrèze Vol Libre (club de loisirs aériens) et l’association Sintri Mémori, engagée pour la préservation du patrimoine et la transmission aux jeunes générations.

Parmi les temps forts de cet événement, la commune de Saint-Julien-aux-Bois inaugurera une nouvelle stèle, et la commune de Monceaux-sur-Dordogne, un mémorial de la résistance sur le plateau des Chansèves comprenant un chemin du souvenir et une salle vidéo. Ces cérémonies seront ponctuées de véritables parachutages, dans le cadre de la Fête de l’Air organisée chaque année par l’association Corrèze Vol Libre.

La Fête de l’air

Une édition spéciale de la Fête de l’air se tiendra dans le cadre des 80 ans de l’opération Cadillac, en partenariat avec l’association “Sintri Mémori” et la commune de Monceaux-sur-Dordogne.

Au programme : portes ouvertes, baptêmes ULM, aile delta, parapente, cerf-volant, modélisme, montgolfière

Rendez-vous les 13 et 14 juillet 2024 à l’Espace de loisirs aériens des Chansèves à Monceaux-sur-Dordogne.

Commémorations de l’opération Cadillac dans le Lot

Un parachutage militaire supervisé par la Délégation Militaire Départementale du Lot se déroulera le samedi 13 juillet 2024, entre 11h et 13h, au-dessus du causse de Loubressac dans le Lot, dans le cadre des commémorations des 80 de l’Opération Cadillac.

Cette journée festive avec pour temps fort le défilé aérien et son parachutage militaire d’envergure sera ponctuée par des animations au sol à Loubressac : projection, expositions de véhicules anciens ou autres collections, stands, défilés, concerts, buvettes.

Cet événement de territoire est co-organisé par le Ministère des Armées en partenariat avec Cauvaldor et les trois municipalités impliquées dans l’opération Cadillac le 14 juillet 1944 : Loubressac, Miers, Carennac.

fr
Fermer