Henri Court Mantel

Henri Court Mantel, un destin tragique

L'Histoire de Martel est marquée par le passage fatidique d'Henri, le fils du roi d’Angleterre, au XIIème siècle.

Henri le Jeune, surnommé Court-Mantel en raison de ses habitudes vestimentaires (court manteau), était destiné à régner sur le royaume d'Angleterre. Mais en révolte contre son père, le roi Henri II Plantagenêt, époux d’Aliénor d’Aquitaine, il se voit déshériter en faveur de son frère, Richard Cœur de Lion.



Sans ressources, il en vient à piller les abbayes, y compris le sanctuaire de Rocamadour ou il enlève la châsse de Saint Amadour en 1183. La légende dit qu’en quittant la ville la cloche miraculeuse se mit à sonner, et qu’Henri tomba gravement malade (la dysenterie), atteint par la colère divine.
Il se réfugia à Martel, dans l’hôtel Fabri, y confessa ses crimes et implora le pardon de son père avant d’agoniser sur un lit de cendres, une croix en bois sur la poitrine en signe de repentir.