Road-trip

Plus belle la vue !

Belvédères, falaises et villages perchés

Nous partons en road-trip en Vallée de la Dordogne en quête de points de vue, de belvédères, de châteaux suspendus, de falaises escarpées… Bref, un circuit voiture pour découvrir les plus beaux panoramas de la vallée. Ou comment en avoir plein les mirettes, le temps d’un week-end !

Et on commence par Rocamadour, cité emblématique de la Vallée de la Dordogne. On ira ensuite du côté des Tours de Merle et des cascades de Murel pour finir au château de Belcastel, en plein coucher du soleil. De vrais spots à photographes ! Et, entre nous, avec d’aussi belles vues, on ne peut que réussir sa photo !

Découvrir. S’émerveiller. Immortaliser. Et recommencer… Bon road-trip !

200 km

Mission Panoramas

1 week-end

pour profiter du circuit

Rocamadour

Point de départ

11 étapes

et plein d'activités
Ça roule, Raoul !

Circuit d'un week-end dans la vallée

À la recherche des plus belles vues

Clic, cloc, clic, cloc. Le clignotant est mis, on s’engouffre dans un parking. Maintenant, il va falloir grimper ! 216 marches nous attendent.

On s’éclaire comme on peut avec la lampe de notre smartphone (la prochaine fois, on emportera les frontales !).

L’objectif ? Admirer le soleil se lever, du haut de la falaise. Après quelques (longues) minutes de grimpette, nous voilà enfin arrivés au sommet ! La belle cité médiévale s’éveille.

L’ambiance est paisible. Douce, presque suspendue… Je redécouvre Rocamadour, les yeux brillants d’émotion.

Une sensation de liberté m’envahit. La nature se révèle généreuse, immensément grande et d’une beauté sans pareil. Parfait pour débuter notre circuit points de vue !

Etape 2 : Saint-Laurent-les-Tours

On reprend la route en direction des Tours de Saint-Laurent. Un château abandonné perdu dans le vert d’une haute falaise. Nous l’apercevons au loin… De majestueux vestiges faits de pierres mordorées.

D’après les spécialistes, le château aurait été construit entre le XIIIe et XVe siècle. Ce n’est qu’au XIXe siècle que Jean Lurçat, le célèbre tapissier, a pris ses quartiers dans les logis. A visiter !

Nous, on profite de la situation géographique du château et de sa vue imprenable sur la vallée de Saint-Céré.

Etape 3 : Le Rocher du Peintre

Nous continuons notre road-trip jusqu’au belvédère du Rocher du Peintre. Un des plus beaux de la région corrézienne, situé à Camps-Saint-Mathurin-Léobazel.

Le soleil brille au-dessus des gorges verdoyantes de la Cère. Il colore la belle palette végétale en nuances chaudes et dorées. Un vrai tableau. Clic ! J’immortalise la vue.

C’est l’heure de reprendre des forces. Place au petit déjeuner ! On s’installe à l’une des tables de pique-nique. Miam ! L’odeur des viennoiseries et du café nous ragaillardit.

Une halte gourmande bien agréable. Hors du temps. Qu’il est bon de ralentir le rythme. Ne rien faire, juste vivre l’instant présent.

Etape 4 : Les Tours de Merle

Voici un château bien mystérieux… Dans un paysage de denses forêts et de profondes gorges, la cité de Merle ne se dévoile qu’aux plus audacieux. Cet ensemble féodal se pare de 7 tours, toutes érigées entre le XIe et le XVe siècle et chacune appartenant à un seigneur différent.

On flâne à l’intérieur de ce gigantesque castrum médiéval de 40 mètres de haut et 200 mètres de long. Une forteresse totalement naturelle puisqu’elle est cinglée par l’affluent majeur de la Dordogne, la Maronne. Quelle est belle notre nature ! On se sent en totale harmonie avec elle, ici, aux Tours de Merle.

Etape 5 : Les cascades de Murel

La suite de notre circuit ravira les âmes aventurières… Plongés dans un décor digne d’un film d’Indiana Jones, nous avançons à travers bois. Cette expédition nous mène sur des sentiers secrets, le long des ruisseaux et de torrents, vers des lieux à part…

Nous partons pour les fascinantes cascades de Murel. Notre instant « brumisation » de la journée !

Avec ce soleil qui ne fatigue pas, les cascades seront source de fraîcheur. La baignade y est interdite, on y vient pour un soin hydratant, façon Vallée de la Dordogne !

Comment aller aux cascades ?
  • Depuis Albussac ou Florès

    Pour aller aux cascades de Murel, deux départs sont possibles : depuis Albussac ou Forgès.

    • Un départ d’Albussac est destiné aux randonneurs et sportifs. Ce très beau chemin de randonnée (indiqué en jaune) va jusqu’à la cascade de la Prade, avec un parcours de 8 km. Le parcours de la randonnée au départ d’Albussac, à télécharger ici.
    • Un départ de Forgès est plus facile à parcourir. Parfait pour les familles composées de jeunes enfants ou ceux qui aiment prendre leur temps. Les deux premières cascades de Murel sont accessibles en 5 minutes de marche, avant d’arriver à la Grande cascade de 13 mètres de haut.

Une expédition de 4 heures (environ), coupés du monde, en totale connexion avec la nature… Ça creuse ! Alors, pour une virée sportive ET gourmande, on emporte notre repas sur le pouce, dans son sac. Une aire de pique-nique se trouve sur place. Bon appétit !

Un hébergement peut en cacher un autre...Où dormir autour d'Aubazine

Etape 7 : Le canal des Moines

Un doux matin parfumé aux odeurs de pain chaud, de fraises et de jus d’orange me réveille. Miam ! Le petit déjeuner ! Et en terrasse, s’il vous plaît.

Je m’étire et sors pieds nus sur les lamelles de bois. Les rayons du soleil flirtent avec les feuilles des arbres, les oiseaux gazouillent et le temps ralenti… J’inspire profondément cet air chargé de nature et continue ma contemplation méditative… à table !

Repus, nous poursuivons notre road-trip avec la découverte du canal des Moines, à Aubazine. Un ouvrage d’art exceptionnel du XIIe siècle d’1,5 km, tantôt creusé dans la roche, tantôt construit en encorbellement par les moines cisterciens de l’abbaye. Une promenade d’une heure et demie à 3 heures, selon les envies du moment !

  • Point de vue à Aubazine : le Puy de Paulia. Remarquable panorama sur les Monédières, la vallée de la Corréze et les Causses.

Etape 8 : Turenne

Nous prenons ensuite la route pour rejoindre un des Plus Beaux Villages de France, Turenne. Il est niché en dehors de la Vallée de la Dordogne, à quelques sillons de Collonges-la-Rouge. En arrivant, il faut laisser la voiture au parking et monter au village, à pied.

Ambiance paisible, où les fleurs virevoltent au gré du vent et où les flâneurs s’arrêtent pour prendre un verre en terrasse. Ce midi, la nature encadre ce charmant village d’un joli vert ensoleillé.

Construit à flanc d’une butte calcaire, le village a gardé de nombreuses traces de son histoire, dont la Tour César, un vestige du château. De là, l’on domine tous les environs. Magnifique ! L’appareil photo est presque plein.. !

Pause gourmande sur la route… Direction, le restaurant ! Qu’il fait bon vivre par ici. A chaque bouchée, nos papilles frétillent !

Plaisir simple. Une salade du Périgord aux cèpes et au cabécou plus tard, nos hôtes nous saluent chaleureusement « À ben lèu », à bientôt ! On a l’impression de dire au revoir à des amis !

Etape 9 : Curemonte

Notre prochaine étape : Curemonte, un des Plus Beaux Villages de France ! A l’extrémité sud de la Corrèze, il impose au loin la silhouette de ses remparts et de ses nobles maisons. Point de vue remarquable grâce à son promontoire embrassé par les vallées de la Sourdoire et du Maumont. Surnommé « Le Village des Trois », on trouve ici trois églises, trois châteaux et trois fontaines !

On a de la chance, on arrive pile poil pour une visite guidée avec les « Amis de Curemonte ». Il faut normalement réserver en contactant l’Association mais un désistement de dernière minute a eu lieu !

A noter : elle est proposée chaque été (de juillet à août), pour trois fois rien… c’est gratuit ! 

On ne peut pas repartir de Curemonte sans une pause sucrée à Lou Pé dé Gril, « le pied de grillon », en Occitan. Maurice et Francine ont une spécialité : l’apéritif doux et liquoreux, à base de fleurs de pissenlit (ou pisse-en-lict, en vieux français). C’est délicieux. Tchin-tchin !

Etape 11 : Château de Belcastel et de la Treyne

Notre fin de journée se pare de douceur… C’est sur une petite route sinueuse bordée de murets en pierre sèche que nous roulons vers le Château de Belcastel.

Perchée sur une colline à l’entrée des grottes de Lacave, la belle forteresse ne se dévoile qu’aux têtes en l’air. Récemment ouverte au public, on en profite dare dare !

En contrebas, l’Ouysse. Son lit taillé dans les falaises calcaires, son eau turquoise résurgente, son humeur paisible mais indomptée, font de cet endroit un lieu empli de grâce et de magie.

Soirée avec vue ? On prend la tangente, direction le restaurant du Château de la Treyne. La recette du bonheur réside en un dîner aux chandelles lorsque le soleil se couche sur la rivière de la Dordogne.

Un moment privilégié qui n’appartient qu’à nous. Belle nuit…

Vallée de la Dordogne

Petit tour d’horizon des (autres) plus beaux panoramas

et alentours
  • La Roque-Gageac
  • Saint-Cirq-Lapopie
  • Beaulieu-sur-Dordogne
  • Les jardins suspendus de Marqueyssac
  • Beynac-et-Cazenac
  • Château des Milandes
  • Le cingle de Trémolat
  • Le cingle de Montfort
  • Le château de Monbazillac
  • La Tour du Roy
  • La bastide de Domme
  • Depuis l’église de Saint Julien
  • Château de Castelnaud
  • Au Calvaire, tout proche du château de Beynac
  • Depuis l’église Saint-Martial (Cazenac), tout en haut des coteaux

Sur le même sujet

fr
Nos suggestions